Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Patrouilleur : je respecte les règles élémentaires de bonne conduite

L'alcool et les stupéfiants

-
Par , France Bleu Paris

.

Il est interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d’alcool par litre de sang
Il est interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d’alcool par litre de sang © Getty - alejandrophotography

•  L'alcool

Avant de sortir, décidez qui ne consommera pas d’alcool et raccompagnera ses proches en toute sécurité

Il est interdit de conduire avec une alcoolémie supérieure à 0,5 g d’alcool par litre de sang (ou 0,25 mg/l d’air expiré). 

Pour les permis probatoires, la limite d’alcool autorisée en conduisant est de 0,2 g d’alcool par litre de sang (ou 0,10 mg/l d’air expiré).

Chaque verre consommé fait en moyenne monter le taux d’alcool dans le sang de 0,25g/l de sang. Ce chiffre peut varier selon le sexe, l’âge et la corpulence.

Règles et sanctions

Pour la conduite avec une alcoolémie ≥0,5 g/l et <0,8 g/l de sang, vous êtes passible d’une amende de 135 euros, d’un retrait de 6 points sur votre permis, d’une immobilisation de votre véhicule et d’une suspension de permis pouvant atteindre 3 ans. 

Pour la conduite avec une alcoolémie ≥0,8 g/l de sang ou le refus de vous soumettre à une vérification de présence d’alcool dans le sang, vous êtes passible d’une amende de 4.500 euros maximum, d’un retrait de 6 points, d’une suspension ou d’une annulation de permis pouvant atteindre 3 ans avec obligation de suivre un stage à la sécurité routière aux frais du contrevenant et d’une peine d’emprisonnement pouvant atteindre 2 ans.

• Les stupéfiants

La prise de stupéfiants est totalement illégale. Ces derniers augmentent considérablement le risque d’accident.

Avec une association Cannabis et alcool, vous avez 14 fois plus de risques d’accident mortel.

Règles et sanctions

Pour la conduite d’un véhicule en état d’alcoolisation et après usage de stupéfiants, vous êtes passible d’une amende de 9.000 euros, d’un retrait de 6 points, d’une suspension ou d’une annulation de permis de 3 ans, d’une immobilisation du véhicule et d’une peine d’emprisonnement pouvant atteindre 3 ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu