Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Garonne : après la pluie, une poussée de champignons attendue en forêt

-
Par , France Bleu Occitanie

Les conditions météo sont idéales pour voir une poussée de champignons dans les forêts de Haute-Garonne. Dans la forêt de Bouconne à l'ouest de Toulouse, les amateurs ont déjà repéré les bons "coins" dans l'attente de la première cueillette.

José Fernandez est prêt, il n'attend plus que la première poussée !
José Fernandez est prêt, il n'attend plus que la première poussée ! © Radio France - Benjamin Recouvreur

En quelques jours, le soleil et la forte chaleur ont laissé leur place à la pluie et à des températures bien plus automnales. Si cette transition a été plutôt brutale, les amateurs de champignons se frottent les mains.  "Il faut qu'il y ait un choc thermique, une terre très chaude avec le pluie qui arrive", explique José Fernandez, passionné de champignons et membre de l'association mycologique de Haute-Garonne. "Cela va permettre une réaction qui va favoriser la moisissure et donc le développement des champignons."

Reportage dans la forêt de Bouconne

En remuant la terre dans cette forêt de Bouconne bien connue des amateurs, José Fernandez voit apparaître les premiers signes d'une bonne saison. "On voit déjà des petites traces blanches, c'est le mycélium." 

Dans une semaine ou deux il y aura des champignons qui vont sortir de terre.

Attention aux confusions 

En plus de ce qu'il se passe dans la terre, José regarde aussi ce qu'il se passe dans le ciel. En effet, la lune peut avoir un effet sur les champignons. "Quand la lune est montante, ce qui est dans la terre monte et inversement, alors on regarde aussi beaucoup le calendrier lunaire." La cueillette des champignons doit par ailleurs respecter un certain nombre de règles. La plus importante est de ne cueillir que les champignons que l'on reconnaît. "En cas de doute, il faut aller voir un pharmacien ou une association de mycologie, c'est très important", confirme José Fernadez. 

Des applications mobiles se proposent d'aiguiller les amateurs, en analysant notamment des photos de champignons. Mais attention, elles ne sont pas toujours fiables. "Si vous n'y connaissez rien en champignons, vous pouvez prendre n'importe quelle application, vous allez vous trompez", assure Louis Chavant, président de l'association mycologique de Haute-Garonne. 

Ecoutez : Louis Chavant, président de l'association mycologique de Toulouse

L'Anses a par ailleurs mis en garde contre l'utilisation de ses applications. "Cela peut être utile, mais en réalité, nous mettons parfois plusieurs jours à identifier réellement un champignon !" ajoute Louis Chavant. Il rappelle aussi que le champignon n'est pas un aliment et qu'il n'est pas bon pour les écosystèmes de trop en ramasser. Il invite les amateurs à pratiquer une cueillette responsable. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess