Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : On a testé pour vous

Avec notre chienne Toundra, on part en cani-rando à Saint-Régis-du-coin dans le Pilat (42)

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire, France Bleu

On a testé pour vous la cani-randonnée, une autre façon de randonner. Elle allie l'amour de la nature et celle des animaux. Passez un moment unique dans le Pilat, au sud de Saint-Étienne, avec Jean-Jacques Gibaud et sa structure Kimudjuk.

Kimudjuk signifie "traces dans la neige". En effet les chiens utilisés sont les mêmes qui tracent des traîneaux quand il y a de la neige. Mais quand il n'y a pas de poudreuse, les chiens tractent...des humains. 

Une préparation importante

Jean-Jacques Gibaud possède une quarantaine de chiens. À notre arrivée, c'est l'effervescence dans le chenil car qui dit "arrivée d'êtres humains" dit "départ potentiel en balade". Pourtant ce ne sont que deux chiens qui auront la chance de gambader ce coup-là : un pour Jean-Jacques, un pour moi. Après avoir attaché une grosse ceinture autour de ma taille, il est temps d'équiper les chiens. Toundra a été désignée pour m'accompagner - ou me tracter si on veut être plus précis. Je lui installe, avec précaution, son harnais relié à ma ceinture par une longe. Quelques conseils pour guider ma chienne et c'est parti

Des sensations différentes de randonnée

Très vite on se sent porter par l'animal. On avance plus vite qu'une marche normale mais sans faire beaucoup plus d'efforts (contrairement à mes deux collègues techniciens, m'accompagnant, qui sont obligés de courir pour nous suivre). L'effort réside surtout dans la communication avec le chien. On doit se faire comprendre pour aller où nous désirons aller. Et le "patron" reste l'humain à l'autre bout de la longe. Le respect envers le chien reste évidemment primordial notamment sur ces besoins de boire.En pleine chaleur, ces chiens ont besoin de se rafraîchir régulièrement grâce à une flaque ou un cours d'eau, si petit soit-il. Et justement, après une pause rafraichissante dans un petit cours d'eau, il est temps de rentrer. Pour nous... pas pour les chiens. En effet, une balade dure entre 1h30 et 2h selon les parcours. 

Une bouffée de nature

La cani-rando c'est le bon moyen pour profiter des paysages sublimes offerts par le Pilat et de passer un moment privilégié avec des animaux qu'on ne côtoie pas tous les jours. Pour participer, il suffit de réserver. Côté tarif, comptez 30 euros la demi-journée pour un adulte et 96 euros pour une famille (deux enfants et deux adultes). Tous les renseignements sur le site internet de Kimudjuk ou sur sa page facebook

Olivier Roché aux côtés de Jean-Jacques Gibaud qui vous accompagne en cani-randonnée dans le Pilat (42)
Olivier Roché aux côtés de Jean-Jacques Gibaud qui vous accompagne en cani-randonnée dans le Pilat (42) © Radio France - Adrien Nouvel
Choix de la station

À venir dansDanssecondess