Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Amour : pourquoi choisit-on des partenaires qui nous ressemblent ?

-
Par , , France Bleu

Vous pensiez avoir choisi votre amoureux, votre amoureuse ? C'est faux : votre cerveau l'a choisi à votre place et on vous explique pourquoi.

Dans Minute Papillon !, Sidonie Bonnec s'intéresse aux mécanismes de notre cerveau qui entrent en jeu lors de nos coups de cœur amoureux. Guillaume Jacquemont est journaliste pour le magazine Cerveau et psycho, il nous dévoile pourquoi nous sommes attirés par une personne plus que par une autre.

Qui se ressemble s'assemble !

Selon le journaliste Guillaume Jacquemont, deux hypothèses s'opposent. Choisit-on des partenaires qui nous ressemblent ou finit-on par ressembler à nos partenaires ?

On se ressemble physiquement

Dans un premier temps, les études démontrent qu'il est courant qu'on choisisse un partenaire avec qui on partage de nombreux traits physiques. L'aspect du visage, la corpulence, la taille sont autant de facteurs discriminants dans ce choix. C'est le côté rassurant de l'identification qui entre ici en ligne de compte.

On se ressemble moralement

Évidemment, il est plus facile de se séduire quand on se découvre des "atomes crochus". On aime les mêmes séries, les mêmes films ou la même radio ce qui rend plus simples nos premières discussions. 

Les études prouvent aussi que les individus en couple depuis longtemps ont des similitudes de personnalités, d'intelligence ou de valeurs. On s'identifie plus facilement à quelqu'un qui nous ressemble moralement et il nous semble alors plus facile à aimer. Et parfois, on finit par adopter les convictions de son ou sa partenaire.

L'homme, sa femme et sa mère

À travers les modèles d'analyses, on a réussi à prouver que les hommes hétérosexuels choisissent plus facilement des femmes qui ressemblent... à leur mère !

Pour aller plus loin, Guillaume Jacquemont rapporte que la même expérience a été menée sur des personnes qui ont été adoptées. Devenues adultes, elles ont tendance à choisir des partenaires qui se rapprochent de leurs parents adoptifs et non pas de leurs parents biologiques. C'est donc bien l'attachement émotionnel à un parent protecteur qui entre en jeu et non pas une quelconque programmation génétique.

On tient là un exemple de différence entre un caractère inné et acquis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess