Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Charente-Maritime: La Rochelle perd le diocèse au profit de Saintes

-
Par , France Bleu La Rochelle

Les cartons ont déjà été faits et acheminés dans la fraîchement rénovée maison diocésaine de Saintes. Tous les services du diocèse y sont désormais regroupés. Un déménagement pas au goût de tout le monde, jugé trop cher, inutile voire néfaste pour l'Eglise. Ce que l'évêque réfute.

Les nouveaux locaux de la maison diocésaine de Saintes sont jugés plus pratiques par l'évêque Monseigneur Colomb.
Les nouveaux locaux de la maison diocésaine de Saintes sont jugés plus pratiques par l'évêque Monseigneur Colomb. - ©2019 Google

Charente-Maritime, France

Les services du diocèse ont d'ores et déjà quitté La Rochelle pour Saintes même si la nouvelle maison diocésaine ne sera inaugurée, et bénie par l'évêque Mgr Colomb que le 10 décembre prochain. Pour justifier ce déménagement, et son coût de 5 millions d'euros au total, l'évêque évoque d'abord des raisons pratiques : "Saintes estau centre du diocèse mais surtout là-bas il y a 80 places places de parking contre seulement 4 à La Rochelle. Depuis la rénovation de la maison diocésaine de Saintes, il y aussi une grande salle de réunion pouvant accueillir 140 personnes et quatre autres salles de réunion, les conditions de travail sont donc bien meilleures".

Deux foyers pour étudiants à Saintes et La Rochelle

Reste la question du coût de ce déménagement qui fait grincer quelques dents. 5 millions d'euros qu'il faut en fait séparer : 3,5 millions pour la rénovation des bâtiments de Saintes et 1,5 millions pour la réhabilitation de ceux de La Rochelle. Selon Georges Colomb, il faut y voir un investissement plutôt qu'une dépense : "cela faisait des années que la maison diocésaine de Saintes n'avait pas connu de travaux, _ongaspillait donc beaucoup d'énergie et d'argent_". 

Surtout, l'évêché compte rentabiliser ce déménagement en ouvrant deux foyers pour étudiants, l'un à Saintes dans la nouvelle maison diocésaine, déjà ouvert et presque complet, et l'autre à La Rochelle, dans les désormais anciens locaux, prévu pour 2021. Chacun compte une vingtaine de studios "ce qui représente environ 7.000 euros par mois pour l'évêché". "_A La Rochelle, nous avions des_bureaux en plein centre-ville: n'importe quel agent immobilier dirait que c'estune aberration dans une ville en manque de logements, surtout étudiants, et qu'il faut les louer. C'est aussi le rôle de l'Eglise de gérer correctement ses biens et de les rentabiliser quand c'est possible plutôt que de les laisser végéter". Ces deux foyers, s'ils ne sont pas forcément réservés aux étudiants chrétiens, poursuivent aussi un but pastoral. "Il y aura des rencontres avec des prêtres, des moments de réflexion collective et moments de prières pour ceux qui le veulent", précise Georges Colomb.

Quant à la dernière critique, celle de l'éloignement de fait des services du diocèse par rapport à la préfecture qu'est La Rochelle, pour l'évêque Georges Colomb, c'est un faux problème : " c'est vrai qu'il faut une présence de l'Eglise à La Rochelle pour discuter avec le préfet mais que le comptable du diocèse habite à Saintes ou à La Rochelle, heureusement pour lui, monsieur le préfet a d'autres chats à fouetter".  D'ailleurs, l'évêque lui-même continuera à habiter à La Rochelle car " le diocèse déménage mais pas l'évêché".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu