Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Cinq jours pour...

Comment créer un gîte ou une chambre d'hôte en Isère ?

-
Par , France Bleu Isère

Notre région s’y prête bien, en effet. Vous en avez certainement déjà fait l’expérience, les gîtes sont de parfaits hébergements pour tous ceux qui souhaitent se dépayser et profiter des richesses de nos régions. Mais comment passer du rêve à la réalité ? A quoi faut-il se préparer ?

L’idée, vous l’avez compris, c’est d’écouter l’aventure avant peut-être de la tenter !

Invités

  • Lionel André, Responsable du développement aux “Gîtes de France” en Isère
  • Arnaud Vanhecke qui a restauré deux anciennes bâtisses appartenant à un corps de ferme qu’il a racheté il y a 2 ans à Lans en Vercors. Voir les 2 gîtes.

Les propriétaires trouvent un moyen de valoriser et rentabiliser leur patrimoine. Mais pour passer du rêve à la réalité, mieux vaut bien réfléchir et bien se préparer. Peut-on en vivre ? Comment s’organiser ? Quel investissement financier, quelles contraintes faut-il envisager ? Quel type d’hébergement choisir, gîte ou chambres d’hôte ? 

Nous passons la semaine à Lans en Vercors en haut du hameau du Peuil, dans un décor totalement féerique entre neige et soleil. Aux côtés de Lionel André, Responsable du développement aux “Gites de France” en Isère, nous visitons les gîtes de Arnaud Vanhecke pour découvrir l’envers du décor de la création et de la gestion d’un gite.  

Proposer un lieu agréable propice aux vacances, en zone rurale ou péri- urbaine

C’est la première règle. Agencement du logement, équipement, normes, géolocalisation, tout est à étudier. Il faut aussi pouvoir se rendre disponible. Cependant, rares sont ceux qui en font une activité professionnelle. Le revenu tiré d'un gîte est plutôt un complément permettant de réaliser des travaux ou de conserver une propriété au sein de la famille.  

Tendances du marché  pour les Gîtes de France

  • Le secteur Plaines et Collines (Nord Isère, Saint Marcellin…) et le massif de Belledonne sont les territoires qui affichent la meilleure fréquentation (près de 50 %de taux d’occupation). Cela s’explique d’une part parce que la saisonnalité est moins marquée et parce que les hébergements sont de bonne qualité avec notamment du bâtit traditionnel 
  • La clientèle de proximité (Rhône-Alpes) représente près de 30 % des nuitées. 
  • Sur le plan national, c’est la Bretagne qui compte le plus grand nombre d’hébergements labellisés Gîtes de France, devant le Rhône-Alpes. Nous sommes donc bien placés. 

Proposer un lieu agréable propice aux vacances, en zone rurale ou péri- urbaine

L'accueil du public

Horaires à rallonge, disponibilité permanente, bouleversement de la vie de famille. 

« Ouvrir un gîte est une très belle aventure, mais elle doit être bien préparée » 

Le temps de l' accueil impose d'accompagner les clients et se rendre disponible. Arnaud a rencontré très en amont l’organisation des Gites de France car il hésitait entre location ou gîte. Mieux vaut se préparer et comprendre les contraintes avant de démarrer le projet. 

Enquête « propriétaires de l’automne 2019 Gites de France 

L’entretien de l’hébergement est une priorité pour les propriétaires. 

  • 83 % d’entre eux ont effectué des travaux d’amélioration dans les 3 dernières années. 
  • 67 % des adhérents exercent leur activité depuis plus de 10 ans 
  • 96 % des adhérents estiment que le label Gîtes de France est un gage de qualité pour les clients 

L'accueil du public

Raconter l'histoire

L’objectif est de faire revivre un lieu que nous possédons et qui est aujourd’hui devenu inutile, un lieu de notre patrimoine auquel nous sommes attachés, le rentabiliser pour pouvoir l’entretenir le conserver. Le gîte rural est un meublé de tourisme situé dans un habitat de qualité et dans une zone rurale et il est le plus souvent représentatif de l’architecture régionale. Le lieu doit faire faire écho à la culture régionale de son territoire.

Raconter l'histoire

L'investissement

Nous nous trouvons à Lans en Vercors en haut du hameau du Peuil, Arnaud Vanhecke a restauré deux bâtisses pour les transformer en espace propice aux vacances. Cela coute d'abord de l’argent. Il faut être créatif, inspiré et très motivé. Il faut aussi choisir le modèle d’hébergement et la façon de l’exploiter qui convient à nos envies et à notre mode de vie. Les Gîtes de France peuvent nous aider à faire les premiers pas et à trouver les partenaires pour connaître les termes de fiscalité, le premier conseil est gratuit.     

Règle de base, on n’apprend pas à faire le lit au carré mais il faut savoir faire le ménage correctement. 

L'équipement nécessaire et le confort définissent le prix, le classement, la capacité d’équipement. 

  • Taux d’occupation moyen pour un gîte : 40 % soit 18 semaine par an
  • Taux d’occupation moyen pour une chambre d’hôte :  100 nuitées par an.

L'investissement

La rentabilité

Selon notre budget, il s’agit de définir les priorités entre confort et type d’hébergement pour obtenir le meilleur taux de rentabilité. Ces questions doivent se poser si possible avant le début des travaux. La proximité joue un rôle prépondérant. Les Gîtes de France conseille de ne pas habiter trop loin pour satisfaire l’accueil qui prime dans ce type d’hébergement.  

Le coût annuel du label Gîtes de France pour un gîte ou une chambre d’hôte 

Adhésion moyenne 250 Euros + commission de 15 % sur les ventes réalisées par notre service réservation et en ligne sur nos sites Internet

Etude Gîtes de France

  • Volume d’affaires : Chiffre d’affaire moyen pour un gîte : 10 000.00 Euros 
  • Chiffre d’affaire moyen pour une chambre d’Hôtes : 5 500.00 Euros 

Le projet ne peut donc être qu'un complément d’activité.

D’autres chiffres clés 

  • Capacité moyenne pour un gîte : 5.5 personnes 
  • Capacité moyenne pour une chambre d’Hôtes : 8.6 personnes. 
  • Avec 30 % de la capacité d’accueil départementale, le Vercors est le territoire qui compte le plus d’hébergements labellisés Gîtes de France. 
  • Plus de 800 hébergements labélisés Gîtes de France en Isère dont 650 Gîtes, 80 chambres d’hôtes et 60 Gîtes de Groupe 

Créer un gîte est-ce rentable ?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess