Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Qu’est-ce que ça vous inspire ?

Comment féliciter un collaborateur

-
Par , France Bleu Touraine

Dans mon boulot, je ne sais pas complimenter ni féliciter mes collaborateurs… Comment faire ? Christine Deiss vous donne les solutions.

Il faut savoir que le collaborateur a 2 salaires : 

Le premier, celui évidemment que tout le monde connait, c’est le salaire monétaire (c’est celui qu’il y a d’inscrit sur la feuille de paye) ! Précisément c’est celui sur lequel on peut le moins agir quand on est manager… 

Le deuxième salaire c’est un salaire qui correspond à un salaire d’estime ! D’ailleurs, quand vous dites merci, savez-vous qu’en latin « merci » veut dire « MERCES » veut dire salaire, récompense 

Alors quand on n’a pas la main sur les augmentations salariales, et bien au moins on peut agir avec de la reconnaissance et dire MERCI !

Alors quand on n’a pas la main sur les augmentations salariales, et bien au moins on peut agir avec de la reconnaissance et dire MERCI ! Parce que trop souvent on pense qu’un collaborateur qui fait bien son travail c’est normal !

Complimenter, remercier, féliciter revient à faire quoi ?

A témoigner à son collaborateur ou sa collaboratrice de la reconnaissance. C’est lui dire combien on reconnait sa valeur, sa valeur tant au niveau de son travail que au sein de l’équipe !

Mais qu’est-ce qu’on peut reconnaître ?

On peut aussi reconnaître la qualité du travail effectué, ou l’efficacité avec laquelle le collaborateur a effectué sa mission.

Alors d’abord le travail : C’est ce qu’on fait le plus couramment. On s’appuie sur du factuel, sur des objectifs qui ont été atteints ou dépassés. On peut aussi reconnaître la qualité du travail effectué, ou l’efficacité avec laquelle le collaborateur a effectué sa mission.

On peut deuxièmement reconnaître les pratiques de travail. Imaginez un collaborateur qui va s’acquitter de sa mission en mettant en place une nouvelle méthode…Ben voilà, c’est la manière dont il arrive au résultat qui peut être reconnue ou félicitée.

Troisièmement, on peut féliciter l’investissement aussi de la personne. Si ses résultats ne sont pas toujours au top, vous pouvez reconnaître sa détermination sans faille et ses efforts constants !

... il n’y a pas que la contribution du collaborateur qui peut être reconnue, mais aussi l’individu en tant que personnalité.

Enfin, sachez qu’il n’y a pas que la contribution du collaborateur qui peut être reconnue, mais aussi l’individu en tant que personnalité. Imaginez une personne dans votre équipe qui arrive toujours au travail avec plaisir, qui a vraiment toujours une bonne humeur, qui met du liant entre chaque personne de l’équipe. Cette qualité de sa personnalité mérite d’être reconnue car sans elle, l’ambiance au travail ne serait peut-être pas la même, ne serait peut-être pas aussi bonne.

Mais attention ! 

Faire des compliments, féliciter risque d’être suspect ou inefficace sans la sincérité avec laquelle vous allez le faire. Un compliment, un MERCI, c’est comme un cadeau qui vient du cœur. Et il DOIT être fondé sur votre conviction à le faire !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess