Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : rester en forme à la maison

Confinement : retrouver de la sérénité grâce à la sophrologie

Durant ces 6 semaines de confinement, notre moral a été mis à rude épreuve. L’annonce du déconfinement peut également être source de stress. Mathieu Guelou, sophrologue mayennais, nous offre ses précieux conseils pour retrouver de la sérénité et tenir le coup jusqu’au bout !

Crise du Covid-19 : comment rester zen ?
Crise du Covid-19 : comment rester zen ? © Maxppp - /NCY

Penser positif

Une pensée négative va produire un effet négatif sur mon corps, alors qu’une pensée positive aura un effet positif ! - Mathieu Guelou

Accepter ce que nous ne pouvons pas changer

Il s’agit d’essayer de changer notre façon de percevoir le monde et ses événements. Rien ne sert de se torturer en se disant que nous aurions préféré que les choses se passent autrement. Ces pensées ne changent rien à la situation, en revanche elles ont un impact négatif sur notre motivation, notre énergie, et notre humeur. 

Conseil de Mathieu Guelou : Puisqu’on ne peut penser qu’à une seule chose à la fois, remplacer ses ruminations par une pensée positive les fera fuir instantanément. Bien sûr, cette technique ne fait pas disparaître les soucis d’un coup de baguette magique, en revanche, elle les éloigne un peu, ce qui permet de prendre du recul sur la situation.

Mathieu Guelou, sophrologue mayennais.
Mathieu Guelou, sophrologue mayennais.

Apprendre à “parler positif”

La crise sanitaire que nous traversons nous force à prendre nos précautions dans nos rapports affectifs. Par exemple, ne pas pouvoir prendre sa famille, ses amis dans ses bras peut s’avérer frustrant et difficile à vivre pour les petits comme pour les grands. Nous allons devoir inventer de nouvelles façon de témoigner notre attachement. 

Conseil de Mathieu Guelou : C’est le moment de se dire de belles choses. Utiliser le langage comme vecteur de l’affection en évitant les formulations négatives. Par exemple, au lieu de dire “J’espère que ça ne va pas trop mal se passer” dites “j’espère que ça se passera bien”. 

Se recentrer pour évacuer son stress

Pour certains, l’approche du déconfinement est aussi une source de difficultés et d'appréhensions. Retourner au travail, prendre les transports en commun peut faire surgir des angoisses, comme la peur des autres, celle d'être malade et de transmettre la maladie à ses proches. 

Conseil de Mathieu Guelou : Le stress est signal positif qui nous invite à nous adapter à une situation nouvelle. Acceptons ce signal envoyé par notre corps, et au lieu de nous focaliser sur la source de ce stress (vais-je tomber malade?), concentrons-nous sur notre respiration. Sentir le trajet du souffle, se laisser bercer par le mouvement de sa cage thoracique qui se gonfle et se dégonfle, permet d’évacuer la pensée négative. 

Mathieu Guelou consulte à Château-Gontier en Mayenne mais également à distance. Retrouvez toutes les infos sur sa page Facebook professionnelle

Choix de la station

À venir dansDanssecondess