Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Covid 19 - Les réponses de nos experts

Covid-19 : comment est-ce que ça se passe pour les animaux ?

-
Par , France Bleu Paris

Le docteur vétérinaire Thierry Bedossa dissipe vos doutes et vos craintes et répond et apporte des éclaircissements salutaires.

Un chat en consultation vétérianire
Un chat en consultation vétérianire © Getty - Kiattisak Lamchan - EyeEm

Quand  le virus a entamé sa propagation sur le territoire, la SPA a mis en  garde contre le risque d’une vague d’abandon en France, du fait qu’on  craigne que les animaux puissent  transmettre le virus. La situation ne s’est pas présentée, mais cela ne  nous empêche pas d’être préoccupé par la vie de nos compagnons durant le confinement. On fait un point avec Thierry Bedossa, notre vétérinaire. 

Thierry Bedossa, vétérinaire

Ce qu’il faut retenir : 

  • On  le rappelle : les animaux de compagnie ne transmettent pas le Covid-19.  Au cas où l’animal ait été en contact avec quelqu’un suspecté d’être infecté, on peut éliminer le risque qu’il transporte des  micros-gouttelettes en le shampouinant. 
  • Il  faut toutefois éviter de caresser les chiens dans la rue et éviter de  laisser les notre être caressé. De la même manière, les chats qui ont  l’habitude de se balader en extérieur ne peuvent plus le faire. Votre  animal, comme vous, est confiné. 
  • On  ne fait pas face à une vague massive d’abandon comme le craignait la  Spa, en revanche les personnes qui doivent être hospitalisées ou prises  en charge manquent de solutions de garde. 
  • Tous  les vétérinaires ne sont pas ouverts suite à des injonctions  contradictoires des instances, mais les vétérinaires fermés doivent  avoir fait savoir à leurs patients vers qui il fallait se tourner en cas de nécessité de soin 
  • Des structures proposent des services d’urgence, il est facile d’en trouver une près de chez vous sur internet. 
  • Les rats non plus ne transmettent pas le virus. Il n’y a même pas eu un seul cas de transmission de leptospirose d’un rat à des humains alors même qu’on pointe la présence massive de rats à Paris. Les animaux de compagnie à jour sont vaccinés contre cette maladie 
  • Le « déplacement pour motif de santé » des autorisations de sortie sont valables pour les soins aux animaux. Par ailleurs, les vétérinaires vendent aussi de la nourriture, on peut justifier de se rendre chez eux pour effectuer des achats de première nécessité, ils font parties des commerces autorisés  
  • On peut faire sortir son chien, de manière adaptée à ses besoins. Il ne doit pas vous servir d’excuses pour passer votre vie dehors 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu