Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déplacements à vélo : des corona-voies à l'étude à Reims

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Dé-confinement : Comment se déplacer sans s'entasser dans les transports en commun ni polluer seul dans sa voiture ? Le développement du vélo serait la solution, avec l'ouverture de corona-voies (ou corona-pistes)...

Déplacements à vélo à Reims
Déplacements à vélo à Reims © Radio France - Association Vel'Oxygène

De nombreuses associations de cyclistes urbains comme Vél'Oxygène Reims se réjouissent du plan de 20 millions d'euros annoncé cette semaine par le gouvernement pour promouvoir le vélo lors du dé-confinement et ainsi éviter de s'entasser dans les transports en commun ou seul dans des files interminables de voitures. 

Un forfait de 50 euros pourra servir à faire des réparations sur son vélo

Dans le même temps, plusieurs villes mettent en place des pistes cyclables temporaires.
Parfois, c'est la moitié des avenues qui sont balisées et réservées au vélo comme à Montpellier où 15 km de pistes cyclables supplémentaires seront ouvertes d'ici au 11 mai.  

Selon les bénévoles de l'association Vél'Oxygène Reims et les observateurs de la FUB - fédération des usagers de la bicyclette

au mètre carré, une piste cyclable déplace 7 fois plus de personnes qu'une voie voitures

Alors, faut-il promouvoir les déplacements à vélo ?  

Il y a plein d'exemples dans le monde. Bogota, Berlin, New York et Mexico l'ont fait et ça fonctionne. 

Le vélo serait idéal pour sortir de la pandémie. Pouvoir se déplacer tout en gardant des distances physiques suffisantes  

Déplacements à vélo : des coronavoies ou coronapistes à l'étude à Reims

Toulouse, Nantes, Rennes Montpellier, Paris... ont déjà acté ces "corona-pistes".  Un partage des routes que réclame l'association Vél'Oxygène Reims depuis de nombreuses années, avec à l'appui un baromètre des villes cyclables qui a été rendu début 2020, avec une note pour Reims de 2,55 sur 6.  

Il y  a du positif, mais il y a encore du travail selon François Stoltz, président de l'association Véloxygène Reims (interview à écouter sur cette page).

On attend la réponse de la ville de Reims

Les membres de l'association Vél'Oxygène ont rencontré des élus et responsables de la ville de Reims et leur ont remis "des propositions concrètes, simples et peu coûteuses".

À la mairie de Reims « La réflexion est engagée. On étudie cela avec les services, il ne faut pas faire les choses à la va-vite », confirme à France 3 Laure Miller, adjointe au maire de Reims chargée des espaces publics et de l’écologie urbaine « La décision sera prise dans les deux semaines et se doit d’être compatible avec le trafic automobile. Reims est un peu une ville à la campagne, avec des gens venant parfois de loin. Il ne faut pas embouteiller certains axes. Nous travaillons sur les parcours, la ville travaille sur la mise en place, il faut qu’il y ait acceptation du dispositif ».

La décision finale appartient à Arnaud Robinet, maire de Reims

Sur les réseaux de France Bleu, la majorité des internautes se prononcent en faveur des coronapistes. Pour le moment rien n'est officiellement annoncé par la ville de Reims, mais certains indices montrent que le choix d'Arnaud Robinet va également en ce sens 

Une réponse d'Arnaud Robinet sur Twitter samedi 2 mai en début d'après-midi
Une réponse d'Arnaud Robinet sur Twitter samedi 2 mai en début d'après-midi © Radio France - Capture d'écran Twitter

... à suivre... 

Des ateliers solidaires à l'association Vél'Oxygène Reims

Pour le dé-confinement et lorsque la situation sanitaire le permettra, l'association Vél'Oxygène Reims proposera à nouveau ses ateliers de réparation solidaires ainsi que des ventes de vélos d'occasion que les bénévoles remettent en état. 

Amsterdam : Un rond point qui inspire 

Une consultation sur le sujet auprès des rémois

La Ville de Reims a mis en place une plateforme participative pour demander aux rémoises et rémois des idées pour imaginer et bâtir la ville de Reims dans le monde d’après cette pandémie.

Répondre à la consultation

Déplacements à vélo : des coronavoies ou coronapistes à l'étude à Reims

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu