Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Don du sang : prolonger les bonnes pratiques nées lors du confinement

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Généreux depuis le début du confinement à la mi-mars, les donneurs se déplacent moins. Cela commence à affecter le niveau des stocks.

Des donneurs de sang au centre de prélèvement de Reims
Des donneurs de sang au centre de prélèvement de Reims - Muriel Blaison

Ils ont répondu en nombre dès le 16 mars en se déplaçant sur les sites fixes ou de collecte, ce qui a permis de dépasser les objectifs certains jours. Des donneurs habituels bien sûr, mais aussi des donneurs que l'Etablissement Français du Sang pour certains, n'avaient plus vu depuis des années.

Jusqu'à + 150% de fréquentation

Par rapport aux objectifs et prévisions qui sont établis et réévalués chaque jour en fonction de l'état des besoins, nous avons pu accueillir sur certaines collectes jusqu'à 150% de donneurs ainsi que sur les sites fixes. Ce qui a généré parfois jusqu'à une heure d'attente avant de pouvoir s'installer dans le fauteuil. 

Une belle solidarité, une belle présence, ce qui a permis de maintenir un stock tout à fait convenable, Muriel Blaison ,responsable prélèvement de la Marne

3 jours de stock perdus en 10 jours

Il faut rester mobiliser pour garantir un niveau de stock satisfaisant
Il faut rester mobiliser pour garantir un niveau de stock satisfaisant - Muriel Blaison

Mais depuis fin avril, précise Muriel Blaison, responsable des prélèvements de la Marne, ce n’est plus tout à fait la même chose : On commence à sentir une baisse de fréquentation et de ce fait, le stock commence un petit peu à diminuer, même si l'on reste confortable. La fréquentation sur le site de Metz a chuté à 50%.

Ce rêve d'un tel niveau de fréquentation, que fait tout responsable de prélèvement, a malheureusement pris fin avec le déconfinement. Plusieurs facteurs l'expliquent :

  • La reprise de l'activité chirurgicale, mise en suspend pour permettre l'accueil des patients atteints de la Covid, nécessite la délivrance de nombreuses poches de sang.
  • Une fréquentation qui se tasse du fait du déconfinement et de la reprise du travail pour certains donneurs qui ont ainsi moins de temps.
  • Le mois de mai et ses jours fériés qui éloignent les potentiels donneurs des lieux de collectes.

L'été approche il faut que l'on préserve nos stocks

Même s'il n'y a pas péril sur les stocks pour l'heure, l'Etablissement Français du Sang lance un appel à la vigilance. Il invite les donneurs qui se sont déplacés pendant le confinement à réitérer leur geste. Restons donc mobilisés.

Les sites de prélèvements qui vous accueillent dans le Grand Est

  • STRASBOURG rue Spielmann de 8h à 20h  ; 8-13h le samedi 
  • NANCY Lobau Bvd Lobau de de 8h à 19h  ; 8-16h  le samedi 
  • Metz rue des dames de Metz de 8h à 19h  ; 8-13h le samedi 
  • REIMS rue Cognacq-Jay de 8h à 16h le lundi, mardi, mercredi et vendredi; 8h-19 le jeudi; 8h-12h30 le samedi

Ecoutez l'interview de Muriel Blaison, responsable de prélèvements de la Marne à l'Etablissement Français du Sang

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu