Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La relance éco : à Naturalia Limoges la vente de bio a le vent en poupe

-
Par , France Bleu Limousin

Le magasin de produit bio Nauralia de Limoges voit sa fréquentation augmenter depuis son ouverture il y a deux ans. Le magasin, ouvert pendant le confinement, n'a pas chômé. C'est l'un des effets positifs du confinement : beaucoup de Français veulent adopter une consommation plus éco-responsable.

Le magasin bio Naturalia, place des bancs à Limoges, ne cesse de voir sa fréquentation augmenter et pendant le confinement aussi. Les nouveaux clients du confinement sont désormais des adeptes.
Le magasin bio Naturalia, place des bancs à Limoges, ne cesse de voir sa fréquentation augmenter et pendant le confinement aussi. Les nouveaux clients du confinement sont désormais des adeptes. © Radio France - Margot Douétil

Les Français étaient nombreux à vouloir changer leur mode de vie suite au confinement : consommer bio et zéro déchets. Une tendance qui n'a pas desservi le magasin bio Naturalia à Limoges. Ouvert pendant le confinement, la responsable du magasin, Sandra Abeillon, a constaté une hausse de fréquentation durant cette période.

Les nouveaux clients du confinement semblent avoir adopter cette nouvelle façon de consommer : "On a environ 90% de nouveaux clients qui sont revenus depuis le déconfinement", explique Sandra Abeillon. Quant aux habitués d'avant le confinement "ils sont toujours là".

"Manger bio, ce n'est pas si cher que ça"

On associe souvent les produits bios à des produits chers. Pourtant, selon la responsable du magasin "les gens prennent conscience que changer de mode de vie n'est pas si compliqué que ça et que surtout, ce n'est pas si cher que ça".

Sandra Abeillon reconnaît que cette nouvelle clientèle avait une véritable envie de modifier son mode de consommation. Un changement accentué par "une remise en question de la santé et de la consommation", selon la responsable de Naturalia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess