Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Le don du sang à l'heure de l'été

Par

Pour rentrer dans les clous, il est nécessaire d'obtenir au moins 10 000 dons de sang par jour, pour permettre de soigner les malades. En France, le don permet de soigner plus d'un millions de personnes chaque année, ce qui est important, malgré tout il arrive que les réserves s'appauvrissent.

Don du sang Don du sang
Don du sang © Radio France - Emmanuel Moreau
loading

On a tous déja entendu parler du Don du sang. Ce geste volontaire n'est pas anodin, celui-ci permet de soigner plus d'un millions de personnes chaque année. Les dons du sang sont ensuite utilisés sur des situations d’urgence, comme les hémorragies lors d’un accouchement, d’un accident, d’une opération chirurgicale mais aussi pour aider les malades chroniques ayant une maladie sanguine ou un cancer. Les dons de sang permettent aussi de faire avancer la recherche médicamenteuse, en effet les prélèvements peuvent être utilisés pour fabriquer des médicaments. Aujourd’hui, ce sont plus de 200 maladies qui sont ainsi traitées avec des substances produites à partir du plasma. Et les patients bénéficiant de ces traitements représentent à eux seuls la moitié des malades soignés en France grâce aux dons de sang. 

Publicité
Logo France Bleu

Les réserves s'appauvrissent avec le temps

À certaines périodes de l’année, les dons sont moins nombreux, ce qui entraîne fréquemment une diminution des réserves de produits sanguins, alors que les besoins des malades restent importants. En hiver quand les épidémies de grippe ou de gastro sont là, on peut voir une diminution importante du nombre de don de sang. L'été, quand les vacances arrivent, là encore on peut voir une diminution des stocks de sang. Cette année l'épidémie de Covid-19 n'a pas aidé les différents acteurs médicaux en manque de sang. Même si beaucoup ont répondu présent et ont voulu accomplir cet acte volontaire remarquable, les réserves ont la aussi été impactées. 

Le don du sang à l'heure de la Covid-19

Cette année ajoute une difficulté aux receveurs de sang. La crise de covid-19 aura généré de nombreuses inquiétudes sur le fait de donner son sang. Mais l'EFS (l'établissement français du sang) se veut rassurant, le virus n’est présent dans le sang qu’en cas de symptômes sévères de la maladie, la covid-19 est un virus respiratoire, qui se transmet par les voies respiratoires et non par le sang mais pour plus de sécurité, aucun don n’est autorisé en cas de symptômes. Si vous avez été malade, vous devez attendre 28 jours après l’arrêt des symptômes pour vous présenter en collecte et à nouveau pouvoir donner votre sang.

Qui peut donner son sang ?

Chaque personne âgée de 18 à 70 ans, et pesant plus de 50 kg peut donner son sang, si celle-ci est reconnue apte suite à l'entretien prédon. En revanche, une maladie telle qu'une hépatite ou une MST (maladie sexuellement transmissible) ne vous permettra pas de donner votre sang. En cas de rapport sexuel avec un nouveau partenaire, ou d'un rapport homosexuel, il vous faudra attendre quatre mois après le dernier rapport pour pouvoir donner son sang. 

Où donner ?

La plupart des hôpitaux peuvent recevoir votre sang. Si vous êtes sur Pau, vous pouvez donner votre sang directement à l'établissement français du sang situé sur le site du Centre Hospitalier, au 145 Avenue de Buros

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu