Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Les clés des p'tits bonheurs : Les outils et accompagnements pour changer de job

-
Par , France Bleu

Tous les jours sur France Bleu, retrouvez les conseils de nos experts pour, vous aussi, trouver les clés des p'tits bonheurs.

Les outils et accompagnements pour changer de job
Les outils et accompagnements pour changer de job © Getty

Le 12 Juin 2020 dans Les Clés Des P'tits Bonheurs, nous étions avec Eveline Bouillon. Formée dans 5 pays et certifiée à la pratique de multiples techniques d’accompagnement, elle pratique le coaching depuis 18 ans auprès des entreprises et des particuliers, et diffuse ses outils à travers 10 livres publiés. Elle intervenait sur le thème : "Les outils et accompagnements pour changer de job".

Redécouvrez Les clés des p'tits bonheurs : Les outils et accompagnements pour changer de job

Du bilan de compétence au coaching en passant par une multitude de possibilités maintenant sur le net, en vidéo, sous forme de conseils, d’aide variées et d’outils pédagogiques, changer de job est certainement plus facile qu’à l’époque de nos parents.

Si vous avez envie de changer d’activité ou de métier ou simplement de poste ou d’entreprise, cette émission vous offre des clefs, qui après la crise sanitaire vient à propos.

Par quel bout prendre les choses quand on souhaite changer dans son travail ?

La première chose que l’on fait et souvent tout le long du coaching en piqûres de rappel, est d'aider la personne à énoncer ses réussites, prendre conscience qu’elle oublie souvent ses qualités, et même ses talents.

On a beaucoup plus de cartes en main qu’on ne croit.

Souvent en coaching, on regarde d’abord ce que la personne peut changer sur elle-même, Changer sa posture face à une personne qui nous dérange, changer sa manière de communiquer, changer son organisation, changer sa manière de voir un problème pour le débloquer… Puis quand elle a fait le tour dans son poste, on l’aide à changer de job si besoin.

On va l’aider à identifier ce qu’elle souhaite changer : quelles caractéristiques du nouveau job sont prioritaires. Puis on met en place un plan d’action qui commence par une étude des offres un peu comme une étude de marché.

Comment amorcer le changement ?

Les Français ne sont pas habitués à changer et pourtant je vois beaucoup de personnes qui ont besoin de changer.

Il y aussi de nombreuses situations où il s’agit de réorganiser et de hiérarchiser ce qui est le plus important pour la personne. Qu’est-ce qui vous fait du bien, qu’est-ce qui vous aiderait vraiment à changer ?

On croit qu’être contre, ou vouloir quitter est un bon moteur. Rarement. C’est un moteur de l’extrême, c’est déjà trop tard et trop dur pour être vraiment dans la pleine possession de ses moyens.

Souvent il suffit de faire sortir la personne de la pression de sa situation pour trouver les vraies bonnes solutions pour elle. Par exemple quelqu’un qui veut changer de travail à tout prix mais qui veut le faire car elle en a « ras-le-bol » ne prend pas forcément la bonne décision.

Souvent il vaut mieux commencer par résoudre les problèmes sur place – et avec le coaching on en résout vraiment beaucoup – pour que la personne puisse vraiment décider si elle veut partir ou pas et pour quoi de mieux !

Puis décider de changer sereinement.

La métaphore du mobile

Ainsi, souvent on se rend compte que ce n’est pas le job qu’il fallait changer mais sa position dans le système un peu comme dans un mobile.

Le problème peut aussi venir de la place de la personne dans le système.

Ou de la reconnaissance de son utilité.

Changer sa place dans le système oblige tout le monde à se remettre en question et à bouger.

Souvent aussi les personnes souhaitent changer de job car elles ont un manager qui n’est pas motivant. En coaching on apprend à manager son manager ! On commence par remotiver la personne plutôt qu’elle attende des autres qu’ils la motivent.

On apprend aussi à montrer à travers des initiatives ce sur quoi on a envie d’aller.

On peut changer aussi sa manière de convaincre ou d’oser.

Quand il s’agit d’un conflit ou d’un problème de perception, on va grâce à un exercice qui s’appelle les positions de perception faire voir les choses du point de vue de « l’ennemi ». Cela donne une toute autre perspective, c’est le cas de le dire et cela créé de mini séismes.

J’ai vu par exemple une femme de footballeur devenir ce footballeur, écarter les jambes, s’affirmer comme un homme, parler comme lui et découvrir ce qu’il fallait lui dire pour qu’elle soit entendue.

Où vous portez votre attention guide votre journée, vos semaines, votre vie donc la manière dont vous orchestrez votre changement de job va avoir une incidence énorme sur le résultat.

Si vous regardez votre vie sous un angle négatif en vous demandant « qu’est-ce qui va mal ? » cela oriente votre énergie d’une mauvaise manière.

Une étude menée par un des fondateurs de l’orientation solution qui s’appelle Grand en Australie a prouvé que si on demande à des personnes de se coucher tous les soirs en écrivant 3 choses agréables qu’elles ont vécues dans leur journée, elles surmontent mieux les problèmes, leur niveau de bien-être augmente, et elles sont plus optimistes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu