Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mieux dormir : les conseils de Michel Cymes

-
Par , , France Bleu

On se lève trop souvent grincheux ou fatigué. Michel Cymes nous livre ses secrets pour mieux dormir.

Sidonie Bonnec reçoit Michel Cymes dans Minute Papillon ! pour savoir comment mieux dormir et profiter des bienfaits d'un sommeil réparateur. 

Mieux s'endormir

La première règle pour un sommeil réparateur est de ne pas lutter contre notre sommeil. 

"On sait tous à quelle heure le train passe" nous dit Michel Cymes, sous-entendu on sait tous à quelle heure le sommeil se manifeste. Plutôt que de lutter contre ce besoin, il faut s'écouter et s'endormir quand le besoin s'en fait sentir. 

Mieux, le corps est une horlogerie d'une incroyable précision. En acceptant de s'écouter un peu plus, on s'endort selon nos besoins ce qui nous conduit à nous coucher régulièrement à la même heure et permet de faciliter notre réveil, lui aussi à la même heure.

Michel Cymes résume ce conseil avec une formule simple : 

Il faut aller se coucher dès qu'on a les yeux qui piquent

Mieux se réveiller

Michel Cymes nous conseille également de prendre en compte nos cycles de sommeil. 

Lorsqu'on dort, on passe par plusieurs phases composées d'un sommeil léger, un sommeil profond puis un sommeil paradoxal. C'est ce qui compose notre cycle de sommeil, une période longue de 90 à 100 minutes. Lors d'une nuit de sommeil, on enchaîne entre quatre et six de ces cycles. 

L'idéal est de faire un rapide calcul avant de s'endormir

Il faut éviter à tout prix que le réveil ne sonne pendant le sommeil paradoxal.

Le docteur Cymes nous conseille de prendre en compte la durée de nos cycles de sommeil. En fonction de l'heure du coucher, on programme donc nos réveils six heures plus tard (soit quatre cycles de sommeil), sept heures et demie plus tard (pour cinq cycles) ou neuf heures plus tard (pour six cycles).

On évite ainsi de se réveiller pendant le sommeil paradoxal, un réveil trop brutal qui est source de la mauvaise humeur du matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess