Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 54 en orange

Obtenir un premier rendez-vous chez un dermatologue relève du parcours du combattant

-
Par , France Bleu Provence

Avec une moyenne de 102 et 105 jours pour obtenir un premier rendez-vous chez un dermatologue dans les Bouches-du-Rhône et le Var, les patients doivent prendre leur mal en patience. Le Guide santé édite une carte interactive qui dresse le portrait d'une situation alarmante.

Montrer un grain de beauté à un dermatologue pour la première fois dans le Var est très compliqué
Montrer un grain de beauté à un dermatologue pour la première fois dans le Var est très compliqué © Radio France - Christelle Marquès

Vous n'avez pas de dermatologue et vous souhaitez prendre un premier rendez-vous ? Bon courage ! Il va falloir que vous preniez votre mal en patience. C'est ce qui ressort d'une étude menée par le groupe Guide santé qui vient d'éditer une carte interactive. Cette carte révèle les délais d'attente en dermatologie ville par ville. Et la situation est alarmante. Lorsqu'un patient qui n'a jamais pris rendez-vous chez un dermatologue, doit consulter, il doit parfois attendre plus de 100 jours.

La moyenne nationale est de 95 jours. Même délai pour obtenir un rendez-vous à Marseille. À Toulon, il faudra patienter 122 jours. Et dans certaines communes où se trouvent pourtant des dermatologues, c'est même impossible d'obtenir une date comme à Châteauneuf-les Martigues ou à la Seyne-sur-Mer. Avec des conséquences désastreuses pour les patients, notamment en cas de lésion qui évolue comme les mélanomes.

Pour obtenir un rendez-vous dans les Bouches-du-Rhône par exemple, un patient devra attendre 102 jours, 105 dans le Var. C'est un peu moins à Marseille, 95 jours et beaucoup plus à Toulon, plus de quatre mois. Pire encore à Châteauneuf-les-Martigues, Vitrolles ou encore la Seyne-sur-Mer, où des cabinets de dermatologues sont implantés, et pourtant, aucune prise de rendez-vous n'est possible pour les patients.

"On me proposait un rendez-vous près d'un an après ma demande, en février 2020. Du coup, je suis passée par mon généraliste et quand je suis allée chez ma soeur à Montpellier, j'ai pu avoir un rendez-vous plus vite" témoigne une toulonnaise.

Des patients qui n'ont alors que très peu de solutions : prendre leur mal en patience quand il n'y a pas d'urgence. Mais quand il s'agit au contraire de faire voir un grain de beauté qui évolue, ça n'attend pas. Une possibilité alors : prendre sa voiture et parcourir plusieurs dizaines de kilomètres pour se rendre dans un cabinet où le délai d'obtention d'un rendez-vous est moins long.

C'est par exemple le cas à Tourettes : 35 jours mais la commune se situe à 1h20 en voiture de Toulon. Dernière solution enfin : "Respecter le parcours de soin et prendre rendez-vous avec son généraliste susceptible de soigner 80 % des pathologies cutanées. Pour les 20% restant, il devrait être en mesure de faire le lien en urgence avec un dermatologue" explique le Docteur Jean-Pascal Delbano, co-fondateur du Guide Santé.

Du côté des dermatologues, impossible de s'entretenir avec un professionnel malgré nos demandes multiples. Même le président du syndicat national des dermatologues n'a pas trouvé deux minutes dans sa journée, pour éclairer notre lanterne, bien que sa chargée de communication s'y soit engagée dès la mi-journée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess