Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Planète Bleue : spécial Restos du coeur

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Est-ce qu’on peut parler d’écologie avec les restos du cœur ?

Les Restos du COeur
Les Restos du COeur © Getty - Alexandre MARCHI - Gamma-Rapho

Les restos du coeur : un modèle écologique

On peut même dire que c’est un exemple à suivre ! Depuis leur création, les bénévoles des Restos du Cœur récupèrent des produits alimentaires pour venir en aide aux personnes démunies. C’est à dire qu’en fait le principe des restos c’est de faire de la récup, et ça c’est l’un des piliers de l’écologie !

Et ça se fait à quel niveau ?

Ça passe par le local ! Là aussi c’est un pilier de l’écologie. Les restos sont représentés dans chaque département.  Et chaque association locale travaille avec les entreprises et magasins locaux. 

Est-ce que vous avez un exemple ? 

Le principal exemple… ce sont « les dons alimentaires » :  Ils sont récupérés auprès des industriels agroalimentaires ou des producteurs agricoles durant ce qu’on appelle les « ramasses ». Tous les jours les restos passent auprès des grandes surfaces et récupère les produits sortis des rayons en raison de la proximité des dates limites de consommations.

Et en ce moment avec la crise ça continue ?

Alors oui ! Mais c’est quand même plus dur pour des raisons logistiques dans les régions les plus touchées. Conséquence : il y a eu une baisse en mars, mais les restos se sont très vite adaptés et la situation a été (disons) plus « normale » en avril. 

« Adapté » ça veut dire quoi ?

Adapté ça veut dire qu’ils ont dû revoir le système de distribution. Ça passe par un changement de contenus.

Au niveau des panier-repas vous vous dire ?

Oui ! Par exemple, depuis le début de la crise, les dons de pommes et de pommes de terre se sont renforcés. Pourquoi ? Parce que ces aliments conviennent parfaitement au modèle de distribution de panier-repas parce qu’ils s’abiment moins.

Donc concrètement en termes d’alimentation, de quoi ont besoin les restos ?

Les Restos du Cœur ont besoin tout de suite de protéines, de poissons, de viande et conserves de viandes, de fruits et de légumes. L’idéal restant la boite de conserve parce que le frais est plus compliqué à conserver. Quoi qu’il en soit, que vous soyez professionnel ou particulier, vous contactez « Les restos du cœur » les plus proches de chez vous, ils vous expliqueront tout ! 

Donc pour résumer…

En plus d’aider les personnes qui en ont besoin, les restos du cœur aident aussi la planète. Ah je vous confirme que si l’on regarde la règle des 5 R à savoir : Refuser, Réduire, Réutiliser, Recycler et Rendre à la terre.

On peut dire que les restos du cœur nous donnent une leçon ! Et pour ça…  La Planète Bleue vous dit Merci !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess