Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Cinq jours pour...

Tentons l’aventure du Grand Nord en traîneau dans le Vercors

-
Par , France Bleu Isère

En ces temps confinés, il n’est pas forcément nécessaire de voyager pour s’évader, se dépayser. Direction le Vercors pour embarquer à bord d'un attelage tiré par des chiens de traîneaux. Le paradis est ici !

Glissons sur la neige au milieu de la forêt, dans les grandes étendues du plateau enneigé. Nous allons faire connaissance avec les chiens et apprendre à maîtriser notre attelage ou opter simplement pour une jolie balade. Sur le parking du ski nordique à Méaudre, nous allons retrouver Alain Meillard, musher depuis 1994, sa société s’appelle Rêve Arctic et il partage avec joie sa passion. Le plateau du Vercors constitue véritablement le décor idéal pour pratiquer ce type d’activité. Du grand Nord, au Vercors, le succès de l’activité est grandissant et évidemment plus particulièrement cette année. 

Musher, un métier de passion

Les exigences sont nombreuses. L'expérience permet de le découvrir mais c'est aussi l'occasion de s'oxygéner et de profiter de ce moment de liberté. La société Rêve Arctic propose des balades en traîneau mais aussi de s’initier à l’expérience de la conduite. C’est un rêve blanc certes mais Alain, tout comme ses chiens travaille par tous types de temps. 

Musher, un métier de passion

Constituer un attelage

Alain est musher professionnel et il est aussi compétiteur. En effet, constituer une meute n'est pas une mince affaire et Alain compose un attelage avec les chiens de tête en veillant aux affinités. Ils sont de races différentes mais ils sont tous rapides, endurants, adaptés au climat et aux changements de saison. Le réchauffement climatique induit de choisir des animaux capables de supporter la chaleur et le froid, le climat de notre région est devenu trop chaud pour les races typiques issues des pays nordiques. 

Constituer un attelage

Le départ de l'attelage

Vous pouvez choisir d’apprendre à maîtriser un attelage ou opter simplement pour une jolie balade. Les chiens sont extrêmement bien dressés, c’est indispensable. Ils sont aussi impatients de partir pour une nouvelle balade et aboient tous en cœur dés que le traîneau est prêt à partir. Alain Meillard est aussi compétiteur et possède donc une équipe de courses, il a obtenu la 2ème place à la coupe de France 2016 et la médaille de bronze au championnat de France en 2018. Pour réaliser l'expérience, nous testons la conduite en duo d’un attelage de 14 chiens, ce qui n’est pas habituel. Nous sommes placés avec Alain, chacun sur un des patins du traîneau. Le départ est déjà impressionnant, le paysage dépaysant. Le musher est en osmose avec son attelage et s’il guide les chiens, il reste attentif aussi leur réaction. 

Le départ de l'attelage

Le musher et ses chiens

Apprendre à conduire un traîneau, c’est possible grâce à Alain et même accessible aux enfants à partir de huit ou neuf ans. En balade ou à la tête d'un attelage, l'expérience est mémorable, elle réserve de l'émotion dans un décor féerique. Les chiens ne sont évidemment pas attelés au hasard, c’est une meute que l’on doit organiser. Les chiens de tête sont les plus sages, les plus doués, les plus importants aussi pour l’homogénéité du groupe et la bonne conduite de l’attelage. Les autres sont plus fougueux mais tout aussi attachants. 

Le départ de l'attelage

Une séance d'apprentissage à la conduite du traîneau

Le rêve de musher se gagne et demande beaucoup de temps et de la passion. Il s'agit d'un métier qui requiert un diplôme. Ainsi, il est possible d'accompagner le public pour tenter l'expérience. C’est un métier, un équipement considérable que l’on ignore bien souvent. Si le tarif vous paraît excessif, il faut envisager le coût des équipements, de la nourriture et des frais vétérinaires inhérents à cette activité particulière. 

Une séance d'apprentissage à la conduite du traîneau

Choix de la station

À venir dansDanssecondess