Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : Toulon se prépare à ouvrir son premier centre de vaccination

-
Par , France Bleu Provence

Dès lundi prochain, les 20 000 personnes âgées de plus de 75 ans résidentes à Toulon pourront commencer à être vaccinées. Le centre de vaccination était en cours d'installation ce jeudi matin dans le gymnase du port marchand dans le quartier du Mourillon. L'inscription préalable est obligatoire.

Le gymnase du port-marchand transformé en centre de vaccination anti-covid
Le gymnase du port-marchand transformé en centre de vaccination anti-covid © Radio France - C. MARQUES

C'est le gymnase du port marchand, un équipement municipal situé non loin de la caserne des pompiers, qui a été retenu pour mettre en place un centre de vaccination anti Covid-19. La vaccination des plus de 75 ans va débuter ce lundi à 9h, mais une inscription préalable est obligatoire. Soit par internet sur le site sante.fr qui basculera sur un site spécialisé dans la prise de rendez-vous médicaux, soit par téléphone si vous n'avez pas la possibilité de vous connecter. Un numéro unique communiqué ce jeudi soir par Jean Castex le Premier ministre lors de sa conférence de presse, selon l'Agence régionale de santé PACA.

Inscription obligatoire

Pas la peine de vous rendre dès ce lundi dans le centre de vaccination toulonnais si vous n'avez pas pris rendez-vous. C'est la condition indispensable pour pénétrer dans le gymnase. Muni donc de votre date et de l'heure, vous serez alors pris en charge à votre arrivée par un agent municipal qui procédera à quelques vérifications administratives.

Puis vous serez guidé pour rejoindre un des six box dans lequel un médecin vous posera cette fois ci des questions d'ordre médical, notamment concernant d'éventuelles allergies. Ensuite, viendra alors le temps de la vaccination, par un infirmier cette fois. Et enfin, dernière étape : une surveillance de quinze minutes effectuée par la Protection civile pour vérifier que vous ne faites pas de réaction particulière.

Le tout coordonné par un officier des sapeurs pompiers du Var. Vous pourrez alors rentrer chez vous, muni de votre certificat de vaccination avec en tête, un retour quatre semaines plus tard pour le rappel.

Un des box mis en place pour le questionnaire médical ou la vaccination
Un des box mis en place pour le questionnaire médical ou la vaccination © Radio France - C. MARQUES

C'est une première étape qui devrait prendre fin vers la mi-février selon le Préfet du Var, Evence Richard qui indique que : "Nous avons conçu les centres sur la base de six injections par heure, pendant 8 heures, cinq jours par semaine.

C'est pour un petit centre, et pour un gros comme celui de Toulon, vous multipliez par deux ou trois en fonction du nombre de chaînes". 20.000 seniors sont potentiellement vaccinables à Toulon. "Après on pourra passer aux tranches d'âge inférieures à 75 ans" explique le représentant de l'Etat dans le Var.

Quel vaccin ?

Les deux vaccins ne répondant pas aux mêmes obligations de conservation, les candidats au vaccin du nord du département devraient recevoir en majorité le Moderna, car "ce vaccin peut se conserver plus longtemps et donc ça évitera des mouvements et des transports quotidiens" indique Evence Richard.

"A contrario, le Pfizer étant plus lourd et plus difficile à conserver, il sera réservé à la partie sud du département, car on pourra faire tous les jours ou tous les deux jours des mouvements à partir du CHITS (centre hospitalier intercommunal de Toulon La Seyne), plus facilement" selon le même interlocuteur.

"Il n'y a pas de rupture de stock" affirme Henri Carbuccia, le directeur de l'Agence régionale pour le Var. "Nous allons recevoir 7800 doses de Pfizer par semaine. Et nous avons reçu hier 2900 doses de Pfizer, et 4800 de Moderna" indique t-il.

Sept centres dans le Var

Sept centres vont ouvrir lundi dans le Var, tous conçus sur le même schéma : Toulon donc, la Seyne-sur-Mer, Hyères, Draguignan, Brignoles, Fréjus Saint-Raphaël, et Grimaud. "Nous espérons pouvoir vacciner dans une première commune rurale dans le courant de la semaine prochaine.

Chaque maire doit renvoyer la liste des personnes de plus de 75 ans dans sa commune pour regarder les communes où il y en a suffisamment pour pouvoir les vacciner en une 1/2 journée ou une journée. D'autres centres ouvriront la semaine suivante" explique le Préfet du Var.

Et pour les plus petites communes, elles seront desservies par des bus. Trois bus mis à disposition par le CHITS, le Conseil départemental du Var et la MSA. "En lien avec les maires des communes, dès qu'on aura une connaissance exacte du nombre de personnes âgées à vacciner, on pourra dire tel jour et telle heure, le bus arrive" conclut Evence Richard, le Préfet du Var.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess