Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un dispensaire vétérinaire pour les animaux des plus démunis à Strasbourg

-
Par , France Bleu, France Bleu Alsace

La Fondation assistance aux animaux a ouvert un dispensaire un peu particulier au printemps. Il s'adresse aux Alsaciens qui n'ont pas les moyens de faire soigner leurs compagnons à quatre pattes chez un vétérinaire classique.

Le dispensaire se trouve au 29 rue Adolphe Seyboth, à Strasbourg
Le dispensaire se trouve au 29 rue Adolphe Seyboth, à Strasbourg © Radio France - Margot Turgy

Le dispensaire accueille une petite dizaine de patients par jour. Ils sont d'abord reçus par Matthieu Ouvrard, l'assistant vétérinaire : "On ne leur demande qu'une seule chose, leur carte d'identité." Chacun peut donner une participation, jusqu'à 18 euros, mais ce prix est ajusté au cas par cas et le dispensaire peut même recevoir gratuitement.

Après quelques minutes d'attente, le vétérinaire Marie Gilles reçoit les patients dans son cabinet. C'est "l'aide à la personne" qui lui a donné envie de se lancer dans cette aventure.  Et elle l'assure : il y a de vrais besoins dans le Grand-Est. 

De vrais besoins dans le Grand-Est 

Ce premier dispensaire vétérinaire réservé aux plus démunis est salué par les Strasbourgeois, comme Jean-Philippe. "Ils ont pris en charge mon chien tout de suite, ils ont vraiment assuré", témoigne-t-il. 

Le dispensaire, ouvert du lundi au vendredi de 13h à 17h, n'a pas de dispositif de garde de nuit. Les animaux sont donc rendus à leur propriétaire au plus tard à l'heure de fermeture. 

Après le dispensaire de Strasbourg, qui fonctionne grâce à des dons, la Fondation assistance aux animaux a pour projet d'en ouvrir un autre à Brest. L'objectif à terme : couvrir la France entière. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu