Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Coronavirus : un Vauclusien lance une cagnotte pour nourrir les malades en Inde

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu

Alors que l'Inde a franchi la barre des 200.000 morts de la Covid, ses hôpitaux n'arrivent plus à absorber les malades. Pour soutenir les patients les plus pauvres, le guide touristique Vincent Pasquinelli, originaire du Vaucluse, a lancé une cagnotte en ligne pour financer leurs repas.

Avec plus de 300 000 nouveaux cas quotidiens, le système hospitalier indien peine à absorber les malades de la Covid.
Avec plus de 300 000 nouveaux cas quotidiens, le système hospitalier indien peine à absorber les malades de la Covid. © AFP - Mustafa Tauseef

Une cagnotte en ligne a été lancée par le Vauclusien Vincent Pasquinelli pour venir en aide aux Indiens hospitalisés à Aurangabad. Avec plus de 200.000 morts recensés, l'Inde est touchée de plein fouet par la Covid et ses hôpitaux sont débordés. Guide touristique partageant sa vie entre le Vaucluse et l'Inde, Vincent Pasquinelli souhaite apporter son aide à une association locale qui offre des repas aux personnes hospitalisées. 

"Avec 10 €, on fournit 5 repas" Vincent Pasquinelli

"En Inde, quand vous allez à l’hôpital ou dans une clinique privée vous payez pour les soins, mais on ne vous fournit pas les repas", explique le guide. Les familles doivent donc accompagner les malades à l'hôpital pour leur faire à manger, mais aussi pour leur apporter tous les soins. Mais dans la ville d'Aurangabad, de nombreux patients viennent des villages alentour : souvent précaires, les familles ne peuvent pas toujours accompagner les malades. 

Alors, depuis un an, l'association Jameel Baig fournit des repas aux malades les plus démunis et à leurs familles. "Depuis l'augmentation des cas en mars, l'association n'a plus assez de fonds pour aider les malades, mais avec un don de 10€ on fournit 5 repas". En lançant cette cagnotte, Vincent Pasquinelli espère donner un coup de pouce, pour que l'association puisse continuer d'apporter des repas aux malades et à leur famille directement à l’hôpital.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess