Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La cuisine de Régine pour les Petits...et les Grands

Ail nouveau en soupe ou en cocktail

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu Creuse

A manger chaud en soupe ou à boire frais en cocktail. Ail nouveau et quelques astuces culinaires pour cette recette simple, subtile et doucement parfumée…

Ail nouveau en soupe ou cocktail
Ail nouveau en soupe ou cocktail © Radio France - bernard Lagorce

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Ail nouveau en soupe ou en cocktail 

Une soupe qui peut se boire froide en cocktail (prévoir alors des glaçons aux herbes aromatiques).

Il est important de cuire l’ail nouveau avec sa peau, car cette peau épaisse renferme aussi les parfums et les propriétés de l’ail nouveau.

Pourquoi du vermicelle cru et non de la pomme de terre ? Lors de la cuisson le vermicelle va se désagréger et une fois mixé, il va apporter de la texture sans apporter le gout de la pomme de terre.

***le vermicelle peut être remplacé par de la fécule de pomme de terre ou du maïs, il faudrait alors cuire l’ail en premier de la même façon qu’énoncée dans la recette, puis une fois l’ail cuit ajouter 3 c à s de fécule et cuire 2 à 3 min de plus puis continuer la recette normalement.

*De l’eau à hauteur ? Lorsque tous les ingrédients sont dans la casserole, l’eau doit les recouvrir mais pas plus.

** + 1hauteur d’eau ? Par exemple avec la lame d’un couteau « mesurer » la hauteur d’eau et ajouter une nouvelle hauteur d’eau.

Ail nouveau ou ail sec, n’oubliez pas que :

« Pour que ça aille, il faut de l’ail ! »

Par personne :

1 tête d’ail nouveau (entière et non épluchée)

2 c à s de vermicelle***

Sel, Poivre

½ c à c de jus de citron

1 c à c de beurre

Dans une casserole, mettre ensemble la tête d’ail, le vermicelle (oui le vermicelle cru !), saler et poivrer. Ajouter de l’eau à hauteur* + 1 hauteur d’eau**. Cuire jusqu’à ce que l’ail soit cuit, pour cela, il suffit de piquer avec un couteau et si la lame s’enfonce facilement c’est qu’il est cuit. Sortir la tête et dans un bol d’eau froide, extraire la pulpe. La remettre dans la casserole, si besoin réchauffer et mixer. Ajouter le citron, ajuster le sel et le poivre. La soupe doit avoir une texture soutenue mais ne doit pas être trop épaisse. 

À demain, belle cuisine à tous, Régine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess