Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Des produits locaux, frais, fermiers, livrés directement chez vous par l'Epicerie paysanne dans l'Aude

-
Par , France Bleu Occitanie

Pour faire face à la fermeture des marchés pendant le premier confinement, des producteurs de la Haute-Vallée se sont regroupés autour de la maison paysanne de Limoux afin de proposer des livraisons sur la base de commandes en ligne. Un mode de distribution en circuits courts qui perdure.

Fruits, légumes, viandes, herbes aromatiques ou encore fromage, les produits fermiers sont livrés chaque semaine directement chez les habitants de la Haute-Vallée qui ont passé leur commande en ligne.
Fruits, légumes, viandes, herbes aromatiques ou encore fromage, les produits fermiers sont livrés chaque semaine directement chez les habitants de la Haute-Vallée qui ont passé leur commande en ligne. © Radio France - A.W.

Dans les magnifiques paysages montagneux de la Haute-Vallée, au Sud de Limoux, les producteurs se serrent les coudes. Lors du premier confinement, au printemps 2020, ces fermiers qui travaillent habituellement en vente direct ont pris - comme tout le monde - un coup de massue avec la fermeture des marchés. Comment écouler sa production ? La Maison paysanne de L'Aude, émanation de la Confédération paysanne, et qui fédère plusieurs associations locales, a poussé les producteurs qui le souhaitaient à se regrouper pour proposer une solution. C'est la genèse de l’Épicerie paysanne ambulante et solidaire, une épicerie ambulante coopérative, qui propose aux habitants de la Haute-Vallée de se faire livrer chez eux, chaque semaine, des produits fermiers et frais commandés sur internet.

Manu Viger, bénévole depuis le commencement de l'aventure et future salariée de cette épicerie solidaire nous explique le fonctionnement de la structure.

Le vendredi matin, les fermiers membres de l'épicerie solidaire se retrouvent dans un entrepôt, à Couiza, pour préparer les commandes et répartir les lots à livrer. Manu Viger les aide depuis le début
Le vendredi matin, les fermiers membres de l'épicerie solidaire se retrouvent dans un entrepôt, à Couiza, pour préparer les commandes et répartir les lots à livrer. Manu Viger les aide depuis le début © Radio France - A.W.
Chaque semaine, plusieurs dizaines de commandes sont livrées dans une vingtaine de villages.
Chaque semaine, plusieurs dizaines de commandes sont livrées dans une vingtaine de villages. © Radio France - A.W.

A tour de rôle, ces éleveurs, agriculteurs et artisans occupent la fonction de coordinateur, et vérifient que les produits sont bien répartis en fonction des commandes. Pour Andi Müller, producteur de fromage de brebis à Saint-Louis et Parahou, la logistique n'est pas un casse-tête. Ce rendez-vous du vendredi matin est aussi, et peut-être surtout, un moment social important, des retrouvailles entre confrères et copains.

Cette épicerie solidaire, c'est du gagnant-gagnant pour les producteurs : moyennant une demi-journée par semaine, ils sont sûr d'avoir une vente hebdomadaire.

Andi Müller avec la commande pour les clients du village de Granes.
Andi Müller avec la commande pour les clients du village de Granes. © Radio France - A.W.

Après la répartition des commandes dans l'entrepôt prêté par Les Jardins de la Haute-Vallée, vient le temps de la livraison, effectuée par les producteurs eux-mêmes à des bénévoles qui font le relais dans les villages. C'est aussi un moment de rencontre pour faire du lien social.

Sophie Banzet, gérante de la Découverte, une petite société de production de plantes aromatiques et médicinales, nous explique ce que l'épicerie solidaire représente pour elle.

Le break de Sophie après chargement : impossible de caser une commande de plus !
Le break de Sophie après chargement : impossible de caser une commande de plus ! © Radio France - A.W.
Deux exemples de produits proposés par La Découverte.
Deux exemples de produits proposés par La Découverte. © Radio France - A.W.

Première étape pour Sophie, le village de Cassaignes, à quelques kilomètres de la base logistique de Couiza. Elle y retrouve Perrine, cliente et bénévole qui s'occupe de recevoir les commandes.

Trois des six clients de Cassaignes ce vendredi-là. De droite à gauche, Perrine, Micheline et Monique. / Radio France
Trois des six clients de Cassaignes ce vendredi-là. De droite à gauche, Perrine, Micheline et Monique. / Radio France © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess