Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Frites : voila pourquoi les meilleures sont les frites Belges !

-
Par , , France Bleu

De bonnes frites maison, on aime tous ça ! Pour que nos frites soient croustillantes et fondantes, faut-il adopter la recette de la frite Belge ?

Dans Minute Papillon ! aujourd'hui, Sidonie Bonnec craque pour un bon cornet de frites. Avec Pierre-Brice Lebrun, écrivain gourmand et auteur du livre "Petit traité de la pomme de terre et de la frite", on tente de savoir pourquoi les frites Belges sont meilleures que les autres.

Frites Françaises vs frites Belges

Il existe bien deux écoles pour préparer de bonnes frites. 

En France, la recette des frites se fait avec un bain d'huile végétale dans lequel on plonge ses frites fraîches pour une cuisson tout en simplicité. Les plus aguerris de nos compatriotes peuvent pratiquer une double cuisson, comme nous l'indiquait le chef Richard Davret il y a quelques mois, en vidéo : 

En Belgique, la recette des frites est bien différente. Nos voisins pratiquent une double cuisson et ils laissent reposer leurs frites une vingtaine de minutes entre chacune de ces étapes. 

La première cuisson se fait à la graisse animale. "En Belgique, on utilise du blanc de bœuf qui est une sorte de saindoux de bœuf" nous indique Pierre-Brice Lebrun. Après une première cuisson et un repos de vingt minutes, les frites Belges subissent une deuxième cuisson, cette fois à l'huile végétale.

Avec cette méthode, la frite Belge est plus forte en goût mais aussi cuite à cœur par le premier bain et saisie par le second. C'est le secret de nos voisins pour cuisiner des frites fondantes et croustillantes.

Les gourmands Français vs les gourmands Européens

Des deux côtés de la frontière, Belges et Français ne voient pas les frites de la même façon. Au plat pays, les frites ne sont pas un accompagnement mais un repas à part entière. Le steak frite qui se pratique en France est beaucoup plus rare chez nos voisins.

En France, le casse-croûte est généralement un sandwich. En Belgique, on lui préfère un cornet de frites.

En revanche, avec sept kilos par an et par habitant, les Français sont de gros consommateurs de frites. Dans le classement européen des mangeurs de frites, nous arrivons deuxième alors que les Anglais dominent la compétition en consommant seize kilos de frites par an et par habitant. La Belgique arrive troisième de ce classement, une position que résume Pierre-Brice Lebrun avec malice :

En Belgique, on mange moins de frites mais elles sont meilleures !

Frites de pommes de terre vs pommes de terre frites

C'est l'arrivée en Europe de graines exotiques dans les années 1830 qui permet l'essor de la friture. Avant, on utilisait du beurre ou de la graisse animale pour faire frire les aliments. Avec l'arrivée de l'arachide dans nos contrées, l'huile se démocratise et devient la base des fritures. 

Les pommes de terre frites dans de la graisse animale existent toujours. Pierre-Brice Lebrun cite l'exemple de la pomme de terre sarladaise où la cuisson se fait dans de la graisse de canard. 

"Ce sont des pommes de terre frites et non pas des frites de pommes de terre" commente notre invité. Selon lui, la frite est plus un concept qu'un simple aliment. Il rappelle également que l'on peut faire frire des pommes de terre avec toutes les matières grasses mais que cela n'en fait pas des frites pour autant. Sa conclusion est sans appel :

Il n'y a qu'une seule frite, c'est la frite Belge !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess