Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

La brasserie Garland à Algans dans le Tarn, une bière bio reconnue produite en famille

-
Par , France Bleu Occitanie

Pionnier de la bière bio en Occitanie, Christian Garland a lancé la brasserie qui porte son nom il y a plus de 20 ans à Algans, dans le Tarn. Une entreprise artisanale gérée en famille avec des principes de développement durable et une forte réflexion sur l'impact environnemental de la production.

Christian Garland, sa fille Julia (au centre) et sa belle-fille Flora, toutes deux co-gérantes de la brasserie.
Christian Garland, sa fille Julia (au centre) et sa belle-fille Flora, toutes deux co-gérantes de la brasserie. © Radio France - A.W.

Christian Garland est un visionnaire. Dans les années 1990, quand il a décidé de se lancer dans la production de bière locale, il n'y avait pas toutes ces micro-brasseries qui fleurissent actuellement dans nos campagnes. Le bio n'était pas non plus la norme. Pour lui, c'était une évidence. 

Christian Garland : "J'ai fait mes études au lycée Flamarens, dans le coin*. Déjà à 15 ans je parlais d'agriculture biologique. Je me suis fait taper dessus très jeune, donc je ne crains plus rien !"

La brasserie Garland a prospéré depuis, et c'est devenu une affaire de famille, avec la nouvelle génération. Julia, fille de Christian, et Flora, sa belle-fille, sont les co-gérantes de l'entreprise, qui emploie également leurs conjoints. Christian est "simple" salarié. Mais sa vision n'a pas disparu : il y a toujours autant d'idées qui fusent dans sa tête, aujourd'hui encadrée par des cheveux blancs. Ses yeux bleus délavés pétillent de curiosité et d'envie quand il parle de ses projets d'agroforesterie et des nouveaux essais qu'il veut lancer.

La brasserie Garland cultive les céréales nécessaires à la production. Une réflexion est menée sur l'alimentation des sols en matières organiques naturelles.

Christian Garland devant l'un de ses champs.
Christian Garland devant l'un de ses champs. © Radio France - A.W.

Christian Garland : "J'ai toujours trois trucs en même temps, des projets à long terme... Notre métier est quand même passionnant, dès qu'on touche à l'alimentation, c'est infini comme recherche."

La polyvalence est l'une des clés du fonctionnement de la brasserie Garland : des champs à la bière, en passant par la commercialisation et le brassage.

Tout est géré sur place, dans la brasserie en bois perchée sur une colline qui surplombe le village d'Algans. Un havre de paix.
Tout est géré sur place, dans la brasserie en bois perchée sur une colline qui surplombe le village d'Algans. Un havre de paix. © Radio France - A.W.

Produire de la bière est un processus complexe, qui tient de la chimie. Christian Garland préfère comparer son travail à une forme de cuisine. Mais de la cuisine de haut niveau : il faut surveiller la fabrication comme de l'huile sur le feu, et être particulièrement vigilant à l'hygiène. La contamination bactérienne est l'ennemie du brasseur. 

Au coeur du processus de production avec le brasseur.

Flora, soeur de Julia, nous présente un verre de jus de malt, une boisson au goût végétal et sucré, qui deviendra de la bière.
Flora, soeur de Julia, nous présente un verre de jus de malt, une boisson au goût végétal et sucré, qui deviendra de la bière. © Radio France - A.W.

Au début de l'aventure, il y a une bonne vingtaine d'années, Christian Garland vendait ses bières bio en partie dans la région, et le reste un peu partout en France. Mais la production était limitée, il était donc difficile de répondre à la demande, d'autant que le brasseur n'avait pas d'ambition capitaliste et ne souhaitait pas faire de son artisanat une industrie. Par ailleurs, les frais d'expédition élevés ont finit de convaincre le producteur de bière de resserrer la distribution au niveau local. Une décision logique.

Avant la bière, Christian et sa femme produisaient du fromage. La découverte du métier de brasseur fait l'objet d'une anecdote familiale savoureuse, que nous racontent Christian et Julia.

Julia pose avec la gamme de la brasserie Garland. L'établissement produit 4 bières : une blonde, une ambrée, une fumée et une aromatisée au chanvre.
Julia pose avec la gamme de la brasserie Garland. L'établissement produit 4 bières : une blonde, une ambrée, une fumée et une aromatisée au chanvre. © Radio France - A.W.

* Le lycée professionnel agricole de Flamarens est situé à Lavaur, dans le Tarn.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess