Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Le Champ des possibles à Labège, la petite ferme urbaine de Nadège Bellot

-
Par , France Bleu Occitanie

Fermière à mi-temps depuis 2012, Nadège Bellot est par ailleurs consultante en bilans de compétences. Deux activités nécessaires à son équilibre. Au Champ des possibles, elle propose de la cueillette de fruits rouges en saison, et de la vente de produits transformés, confitures et coulis.

La ferme de Nadège est un trait d'union entre la partie urbaine et industrielle de l'agglomération, et le début de la campagne.
La ferme de Nadège est un trait d'union entre la partie urbaine et industrielle de l'agglomération, et le début de la campagne. © Radio France - A.W.

C'est un petit bout de terrain d'à peine un hectare à quelques encablures de la rocade toulousaine. Une prairie parsemée de buissons et de petits arbres, implantée aux limites de la partie urbaine de l'agglomération toulousaine, entre ville et campagne. Des grues, de gros bâtiments industriels, mais aussi des arbres et des collines verdoyantes se disputent le panorama, tout comme les gazouillis des oiseaux font concurrence au vrombissement des voitures et des camions. Voici la ferme urbaine de Nadège Bellot, le Champ des possibles.

Nadège nous présente l'activité de sa ferme, et raconte son parcours, partagé à mi-temps entre travail de la terre et accompagnement à l'emploi.

 Pour Nadège Bellot et ses fruits rouges, comme pourles maraîchers, le printemps est une période d'activité intense. Il faut préparer les plantes pour la production.
Pour Nadège Bellot et ses fruits rouges, comme pourles maraîchers, le printemps est une période d'activité intense. Il faut préparer les plantes pour la production. © Radio France - A.W.

Nadège Bellot, à propos de son double métier d'agricultrice et de coach : « A la fois, il y a un côté garder les pieds sur terre, être en contact avec la nature, les plantes, être vraiment au plus près des réalités d'une entreprise aussi. Et puis il y a l'autre activité qui est plus dans l'accompagnement, peut être plus dans l'intellectuel entre guillemets, une activité un peu différente. Les deux sont vraiment importantes pour moi, cela m'équilibre. »

D'un côté les grues, et de l'autre la campagne.
D'un côté les grues, et de l'autre la campagne. © Radio France - A.W.

Proposer aux particuliers de venir cueillir des fruits eux-mêmes à la ferme, cela présente une multitude d'avantages pour la productrice comme pour les consommateurs.

Nadège Bellot mêle régulièrement ses deux activités, en proposant par exemple des ateliers "développement personnel et jardinage", ou encore en recevant des personnes en reconversion professionnelle. 

Une matinée à la ferme avec Nadège, pour ce groupe en formation professionnelle, afin de voir quelles sont les difficultés concrètes rencontrées sur le terrain.
Une matinée à la ferme avec Nadège, pour ce groupe en formation professionnelle, afin de voir quelles sont les difficultés concrètes rencontrées sur le terrain. © Radio France - A.W.

Olivier et Yoann, deux membres du groupe venu visiter la ferme, nous présentent leurs projets et l'intérêt pour eux de passer une demi-journée avec Nadège.

Olivier (à gauche) et Yoann, futurs maraîchers.
Olivier (à gauche) et Yoann, futurs maraîchers. © Radio France - A.W.

A côté de l'activité cueillette, la gérante du Champ des possibles fait de la transformation. Dans une petite cuisine située derrière la propriété, elle produit essentiellement de la confiture (figues, cassis, mûres, framboises/cassis) et des coulis (framboises et mûres), mais aussi du vinaigre de framboise, qu'elle vend soit en direct à la ferme, soit en circuits courts dans l'agglomération toulousaine.  

Confitures et coulis sont préparés à la main, avec des méthodes artisanales, traditionnelles et des produits bio.

Fruits rouges transformés made in Labège.
Fruits rouges transformés made in Labège. © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess