Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le Drive du Premier Mai à Perpignan avec la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales

-
Par , France Bleu Roussillon

Ce vendredi 1er mai des producteurs des P.O proposent leur drive à la Maison de l'Agriculture en matinée à Perpignan. Les commandes s'effectuent par internet et les produits sont distribués dans le respect stricte des gestes barrières le jour J dans votre coffre de voiture.

Illustration : Pyrénées-Orientales
Illustration : Pyrénées-Orientales © Getty - Ventura Carmona

C'est une idée qui a déjà été un succès pour Pâques, le drive de producteurs des Pyrénées-Orientales. Notre invitée passée par la web émission La Grande Confinade, Myriam Cormary directrice de la Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales.

La crise, le confinement et les missions du monde agricole

« Majoritairement le monde agricole est au travail, avec parfois encore plus de travail pour tout ce qui est livraison etc. Donc de ce côté-là tout va bien entre guillemets, sauf évidemment pour certains producteurs. Alors tout d'abord il y a eu les producteurs de plants, puisqu'au départ ils ne pouvaient pas commercialiser, donc maintenant c'est bon. Mais il y a aussi les producteurs de fleurs qui hélas sont en grandes difficultés et puis il y a les centres équestres qui sont un peu du monde agricole, complètement même et donc eux qui sont aussi à l'arrêt. Des situations un peu diverses. Et après la filière viticole un peu .»

Des circuits courts encore d'avantage mis en lumière

« Oui c'est une très bonne nouvelle, on a dès le départ de la crise d'ailleurs, essayé de trouver des solutions pour les producteurs et les consommateurs. Et c'est une bonne nouvelle que les gens puissent se rapprocher des agriculteurs pour trouver des bons produits. Et puis ce qui est aussi très bien, c'est que les producteurs et les consommateurs ils puissent discuter parce que l'agriculture est souvent vue sous un mauvais angle, un angle de pollution etc. et c'est pas du tout le cas, nos producteurs sont engagés dans les démarches environnementales, dans le bio et vraiment ils sont au service des concitoyens et c'est bien qu'ils discutent avec eux pour montrer comment ils travaillent et leur bon produits .»

Le drive du premier mai à Perpignan : le concept

« On a essayé de faire quelque chose qui respecte des gestes barrières, pour sécuriser et donner vraiment confiance, donc c'est sous la forme d'un drive, les consommateurs vont sur le site www.producteurs66.com, ce site on l'a fait à l'occasion de la crise, il recense tous les producteurs qui font des livraisons, les boutiques, les marchés, il est très complet, il y a des recettes des interviews etc. Il y a une page Drive du 1er Mai, ils cliquent, ils rentrent sur un site de commandes en ligne, et je voulais souligner que ce site il a été fait par des jeunes informaticiens locaux, des jeunes forts sympathiques et très compétents.»  

Le drive du premier mai à Perpignan : les produits locaux

« Et donc là on commande, on peut trouver beaucoup de produits donc agneau, poulet, porc, veau, on va mettre en avant donc le burger Catalan, on peut acheter les kits burger pour faire du burger Catalan, du veau de la coopérative Catalane des éleveurs, du pain d'un artisan local, et puis les oignons rouges et la salade du Soler, mais y'a pas que ça, il y a les paniers de légumes, les fraises, les œufs, le fromage, vache, brebis, il y a des miels, des confitures, des olives, des huiles d'olive, du safran, des Croquants de Saint-Paul, des jus. Il y a aussi de la farine, bon la farine est Audoise parce qu'on n'en a pas dans le département, y'a du vin [avec modération], un petit peu aussi du muguet. On commande tout ce qu'on veut sur le site, on paye en ligne, et on vient donc le premier mai au créneau horaire qu'on a décidé,  sur le parking de la Chambre d'Agriculture, il y a tout un petit circuit et en fonction de votre commande les producteurs déposerons directement dans le coffre les produits qui auront été commandés. »

Des consommateurs et des consom-acteurs dans les P.O depuis le début du confinement ?

« Oui je pense qu'il y a vraiment un engouement et en plus jusqu’à présent on y voyait de l'économie solidaire, la notion d'empreinte écologique ect. dans tout ce qui est circuits courts et aujourd'hui les consommateurs y voient aussi l’intérêt de l'autonomie alimentaire de leur territoire. Et  je pense que ça touche les gens, les agriculteurs sont là, dans cette période difficile et les consommateurs s'intéressent de plus en plus à eux, moi je trouve que c'est très bien et qu'on a encore beaucoup à faire là-dessus .»

Le site : www.producteurs66.com Et sur ce site il y a aussi le relais d'initiatives de producteurs qui effectuent des livraisons à domicile, notamment pour celles et ceux qui n'ont pas de véhicule ou qui ne peuvent pas se déplacer en cette période de confinement.  

Pour en savoir d'avantage sur le Chambre d'Agriculture des Pyrénées-Orientales : https://po.chambre-agriculture.fr

accueil@pyrenees-orientales.chambagri.fr

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess