Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Les cochons laineux, une race exceptionnelle élevée par O Près d'Antan dans le Tarn

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est l'histoire d'une curiosité de la nature et d'un couple qui se rêvait éleveurs. Alexandre Marty et Marjorie Balax produisent des porcs laineux, ou cochons de race mangalica, depuis 5 ans, sur un vaste terrain de 37 hectares à Puycelsi.

Des cochons laineux, il faut le voir pour le croire !
Des cochons laineux, il faut le voir pour le croire ! © Radio France - A.W.

Les cochons, qui ne font pas partie des animaux les plus attrayants, peuvent cependant nous surprendre. Difficile de ne pas trouver adorables des porcelets de race mangalica, ou cochons laineux, une variété proche du sanglier et qui nous vient de Hongrie. 

Si le porc noir a gagné en popularité dans la région ces dernières années, avec une viande de qualité très prisée, le mangalica reste méconnu. La faute à des conditions de production très particulières, puisqu'il faut deux à trois ans pour élever une bête avant de la manger, contre 6 à 8 mois pour un porc charcutier classique. En conséquence, ils sont très peu de professionnels à se lancer dans l'aventure. Pour Alexandre Marty et Marjorie Balax, qui ont créé l'Earl O Près d'Antan il y a 5 ans, ce fut un coup de foudre, et la raison de leur reconversion professionnelle.

Alexandre Marty nous présente ces fameux cochons et nous parle de son élevage.

Avec 70 cochons pour 37 hectares, les animaux ont suffisamment d'espace pour s'épanouir. Pour mettre bas et passer les premières semaines d'allaitement, les femelles disposent d'enclos individuels
Avec 70 cochons pour 37 hectares, les animaux ont suffisamment d'espace pour s'épanouir. Pour mettre bas et passer les premières semaines d'allaitement, les femelles disposent d'enclos individuels © Radio France - A.W.

Le cochon laineux, en dehors de son aspect étonnant, a une viande de grande qualité gustative, mais également nutritionnelle.

Les cochons d'Alexandre et Marjorie passent leurs derniers mois dans un parc de 17 hectares. En ce moment, ils sont 8 pour tout cet espace, le grand luxe. Dans cet enclos, ils se nourrissent seuls.
Les cochons d'Alexandre et Marjorie passent leurs derniers mois dans un parc de 17 hectares. En ce moment, ils sont 8 pour tout cet espace, le grand luxe. Dans cet enclos, ils se nourrissent seuls. © Radio France - A.W.

Alexandre Marty et Marjorie Balax, qui élèvent également des brebis pour produire de la viande d'agneau, ne parviennent toujours pas à se dégager un salaire. Ils ont tous deux un emploi à côté de leur activité d'éleveurs. Une vie bien remplie qui ne leur laisse aucun week-end, mais leur permet de satisfaire une passion. Si tout va bien, ils pourront se consacrer à 100% à leur élevage en 2021.

ALexandre et Marjorie nous racontent leur histoire.

Marjorie prend la pose avec les derniers nés.
Marjorie prend la pose avec les derniers nés. © Radio France - A.W.

L'élevage d'Alexandre et Marjorie ne compte que deux mâles reproducteurs, dont le fameux Robert, au physique imposant.

Alexandre Marty et Robert le cochon laineux.
Alexandre Marty et Robert le cochon laineux. © Radio France - A.W.
Dans les enclos, pas un brin d'herbe : les cochons ravagent tout.
Dans les enclos, pas un brin d'herbe : les cochons ravagent tout. © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess