Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Les confitures de la Maison Jougla, des trésors ariégeois pour les gourmands d'Occitanie et d'ailleurs

-
Par , France Bleu Occitanie

Bardées de récompenses, vendues comme des petits pains, les confitures de la maison Jougla se taillent une place de choix dans le paysage de la gastronomie sucrée à la française. Une réussite qui témoigne de la qualité du travail de Pascale et Bernard Jougla, artisans et entrepreneurs.

Bernard et Pascale Jougla ont lancé leur société il y a 8 ans.
Bernard et Pascale Jougla ont lancé leur société il y a 8 ans. © Radio France - A.W.

C'est une success story version ariégeoise. Lancée en janvier 2013, la Maison Jougla compte aujourd'hui une vingtaine de salariés et présente, chaque année, une croissance à deux chiffres. Le développement de l'activité - la production de confitures - ne connaît de limites que celle des murs de la société, basés à Saint-Lizier en Ariège et déjà trop étroits, et celle de l'imagination de Bernard et Pascale Jougla, qui ont des nouvelles idées en pagaille. 

Dans l'ambiance bruyante de l'atelier de fabrication, Bernard Jougla, maître-confiturier, nous explique comment les fruits sont cuits au bain-marie avant que la confiture ne soit mise en pot.

60 kg de fraises sont en train de cuire dans ce chaudron, ce qui représente près de 400 pots de confitures.
60 kg de fraises sont en train de cuire dans ce chaudron, ce qui représente près de 400 pots de confitures. © Radio France - A.W.

Plusieurs centaines de tonnes de fruits sont transformés chaque année par la Maison Jougla, avec des méthodes artisanales : seul le conditionnement évolue avec des machines de plus en plus techniques et efficaces pour faire de la quantité. Bernard Jougla ne veut pas entendre parler de procédés industriels.

Bernard Jougla : « J'ai pris un agent commercial sur Paris. Il a expliqué à un de mes clients : "Monsieur Jougla, industriel de la confiture". Je lui ai dit : "Tu vas commencer par aller te laver la bouche parce que industriel c'est un gros mot !" Nous on a gardé depuis le départ la même façon de cuire. »

Explication d'une partie du processus de conditionnement, et début de la visite de la boutique. Bernard Jougla travaille avec sa femme, Pascale, et sa maman, Josette, qui tient le magasin.

Le maître-confiturier devant la partie des locaux destinée à l'étiquetage. Plusieurs milliers de pots sont préparés chaque jour.
Le maître-confiturier devant la partie des locaux destinée à l'étiquetage. Plusieurs milliers de pots sont préparés chaque jour. © Radio France - A.W.

La Maison Jougla, ce sont 300 recettes de confitures, gelées, marmelades, et de nouvelles idées au gré des suggestions des clients ou des demandes de partenaires gastronomiques. Avec des classiques, abricot, myrtille, coing ou framboise ; des spécialités de la maison, fraise mara des bois, poire-vanille bourbon ou melon de Cavaillon ; et des curiosités, cerise noire au piment d'Espelette, églantine et orange-cointreau.

Bernard Jougla laisse libre cours à son enthousiasme et évoque les modification régulières de recettes ou ses nouvelles idées, avant de lancer le début de la dégustation.

Si les produits de la Maison Jougla sont distribuées dans différents points de vente dans toute l'Occitanie et plus largement en France, certaines recettes sont disponibles uniquement sur place.
Si les produits de la Maison Jougla sont distribuées dans différents points de vente dans toute l'Occitanie et plus largement en France, certaines recettes sont disponibles uniquement sur place. © Radio France - A.W.

Le maître-confiturier aime les challenges et la remise en question permanente, pour progresser encore et encore. Il participe, chaque année depuis la création de l'entreprise, à des compétitions. Et plus particulièrement au concours général agricole du salon de l'agriculture de Paris, et aux Confituriades de Beaupuy en Lot-et-Garonne, sorte de championnat du monde des confitures. Bernard Jougla a été primé à de nombreuses reprises à ces deux événements.

Bernard Jougla évoque sa passion pour la compétition et l'amélioration de ses recettes, avant de passer à la phase 2 de la dégustation.

Un vice-champion du monde de confitures (en 2015), c'est une fierté régionale au même titre qu'un médaillé olympique !
Un vice-champion du monde de confitures (en 2015), c'est une fierté régionale au même titre qu'un médaillé olympique ! © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess