Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Renaissance, un pain de campagne produit par la Maison Beauhaire à partir d'une variété ancienne de blé

-
Par , France Bleu Occitanie

C'est presque un conte de Noël : le maître artisan Jean-Luc Beauhaire, basé à Léguevin en Haute-Garonne, a réalisé un rêve de jeunesse en produisant un pain de campagne avec "son" blé, une variété ancienne que fait pousser son ami Adrien Aries, agriculteur à Maurens dans le Gers.

Adrien Aries (à gauche) et Jean-Luc Beauhaire posent avec le pain Renaissance.
Adrien Aries (à gauche) et Jean-Luc Beauhaire posent avec le pain Renaissance. © Radio France - A.W.

 « Camp Rémy », c'est le nom d'une ancienne variété de blé, très nutritive, qui est à la base du nouveau pain créé par le boulanger Jean-Luc Beauhaire de Léguevin. Une fierté pour cet homme bardé de titres - meilleur ouvrier de France, maître artisan, vice-champion d'Europe - qui réalise là un rêve. C'est aussi une belle histoire d'amitié.

Jean-Luc Beauhaire nous raconte les origines de son association avec le céréalier Adrien Aries.

Ce pain de campagne présente des qualités nutritives et gustatives exceptionnelles. Mais il est difficile à produire : il faut 17 heures pour une fournée, contre 4 heures pour un pain classique !
Ce pain de campagne présente des qualités nutritives et gustatives exceptionnelles. Mais il est difficile à produire : il faut 17 heures pour une fournée, contre 4 heures pour un pain classique ! © Radio France - A.W.

Le céréalier Adrien Aries, qui partage une passion commune avec Jean-Luc Beauhaire pour le paramoteur, cultive le Camp Rémi en petite quantité pour son ami boulanger. Pas de difficulté particulière pour le faire pousser, mais il a d'abord fallu trouver des graines...

Adrien Aries est ravi de cette association avec la Maison Beauhaire. Pour France Bleu Occitanie, il revient sur sa part du travail réalisé en commun.

La farine de ce fameux pain est proposée à la vente. Elle est indiquée pour les gâteaux secs et les biscuits.
La farine de ce fameux pain est proposée à la vente. Elle est indiquée pour les gâteaux secs et les biscuits. © Radio France - A.W.

Dégustation : ce pain est tout simplement une merveille.

Ce pain de campagne se conserve pendant une semaine dans de bonnes conditions.
Ce pain de campagne se conserve pendant une semaine dans de bonnes conditions. © Radio France - A.W.

La Maison Beauhaire, dispose d'une grande boulangerie sur la zone d'activité de Lengel à Léguevin, et de points de vente sur les marchés des Carmes et Victor Hugo à Toulouse. A l'approche des fêtes de Noël, l'activité est évidemment très forte.

Les chiens ne font pas des chats : fils de boulanger, Jean-Luc Beauhaire a formé sa fille, Barbara, qui travaille aujourd'hui avec lui. La jeune femme nous présente la gamme de produits de Noël.

Barbara Beauhaire nous fait faire le tour des vitrines de la boulangerie familiale.

En prévision de Noël, des paniers garnis ont été préparés.
En prévision de Noël, des paniers garnis ont été préparés. © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess