Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie gourmande en Occitanie

Transformez vos fruits en jus grâce à l'Opération Croque ton jus dans le Gers

-
Par , France Bleu Occitanie

Un pressoir itinérant se déplace de ville en ville pendant deux mois pour valoriser les fruits des particuliers. L'idée est aussi de faire du lien et de promouvoir les valeurs de la paysannerie.

Dernière étape de l'opération, la mise en bouteille du jus chauffé à plus de 80 degrés.
Dernière étape de l'opération, la mise en bouteille du jus chauffé à plus de 80 degrés. © Radio France - A.W.

L'activité est fébrile en ce matin ensoleillé du début d'automne. Dans l'une des annexes du lycée agricole de Mirande, dans le Gers, plusieurs dizaines de personnes et d'élèves s'affairent autour d'un pressoir, d'une chaudière et d'une machine pour embouteiller. C'est l'étape du jour de l'opération Croque ton jus, qui vise à transformer les fruits des particuliers en jus pasteurisé pour une somme raisonnable.

Dans une ambiance de feu, Jean-Claude Chatillon, paysan bénévole et référent de l'opération, nous présente ses objectifs et nous explique comment il procède concrètement.

Jean-Claude Chatillon nous décrit les opérations depuis le pressage jusqu'à l'embouteillage.

Croque ton jus est proposée par l’Association pour le développement de l'emploi agricole et rural du Gers (ADEAR 32), dont Jean-Claude Chatillon est un représentant. Cette opération a fait étape au lycée agricole de Mirande, où les élèves ont été sollicités pour donner un coup de main et apprendre.

Les particuliers qui apportent leurs fruits donnent aussi un coup de main, comme Angélique et Nadine, venues en famille.

Les élèves du lycée agricole ont été particulièrement sollicités sur la presse à jus.
Les élèves du lycée agricole ont été particulièrement sollicités sur la presse à jus. © Radio France - A.W.

Matteo, qui ne ménage pas ses efforts à la presse, apprécie de pouvoir boire du jus de pommes frais à volonté.

Matteo, élève du lycée agricole de Mirande, à la manœuvre.
Matteo, élève du lycée agricole de Mirande, à la manœuvre. © Radio France - A.W.

Céline Ricaud, professeur d'écologie au lycée agricole de Mirande, profite chaque année de l'opération Croque ton jus pour faire un projet pédagogique avec ses élèves, cette année autour de la transformation des fruits et du processus de pasteurisation.

Ce n'est pas qu'un séance d'observation : Céline Ricaud et ses élèves mettent largement la main à la patte.

Céline Ricaud (au fond) avec des élèves et un client, au moment de la pesée des pommes.
Céline Ricaud (au fond) avec des élèves et un client, au moment de la pesée des pommes. © Radio France - A.W.
Avec plus de 2 tonnes de pommes pressées, c'est une journée bien chargée.
Avec plus de 2 tonnes de pommes pressées, c'est une journée bien chargée. © Radio France - A.W.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess