Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Femmes paysannes

Femmes paysannes, histoires de vie, histoire de femmes et de leur ferme

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Murielle Manaranche, Cécile Fournier et Corinne Duperron, 3 femmes réunies autour d'Eric Roux pour débattre du rôle et de l'avenir des femmes paysannes.

Le marché de la Comédie le 08 mars 2021 à Clermont-Ferrand
Le marché de la Comédie le 08 mars 2021 à Clermont-Ferrand - La Comédie de Clermont

Le marché de la Comédie de Clermont-Ferrand accueillait le 8 mars dernier, les femmes paysannes. L'occasion de poser la question du rôle de la femme aujourd'hui dans le monde agricole. Quel est leur statut, quelles sont leurs difficultés, quel regard portent les hommes sur leur travail, et enfin quelles pistes pour faire évoluer ce difficile métier ?

Pour apporter des éléments de réponse, Eric Roux, journaliste culinaire, a réuni trois femmes paysannes : Murielle Manaranche, du Gaec Acajou d'Antijoux, éleveuse de vaches et de porcs, Cécile Fournier du Gaec de la Rosière à Saint-Pierre-le-Chastel, éleveuse de vaches et de poules. Toutes deux sont installées dans le Puy-de-Dôme. Et Corinne Duperron, semencière à Villerest dans la Loire.

Le marché de la Comédie à Clermont-Ferrand
Le marché de la Comédie à Clermont-Ferrand © Radio France - Valérie Pocheveux

Le statut des femmes en agriculture

Je suis femme paysanne - Murielle Manaranche

Le statut de la femme paysanne

Autrefois les femmes qui travaillaient à la ferme n'avaient pas de statut. Et encore aujourd'hui, certaines ne sont pas exploitantes ni même co-exploitantes, elles travaillent sur la ferme à l'année et n'ont aucun statut. S' il arrive quelque chose à leur époux, elle se retrouvent sans rien. Murielle est associée avec son fils Pierre, ils sont tous les deux chefs d'exploitation. Ils élèvent des vaches et porcs.

Elle s'est installée en 1992. Et cela n'a pas été facile de se faire une place à l'époque, agriculteur était un métier d'homme. "Quand je me suis installée en 92, j'ai été montrée du doigt et décriée. Tout le monde disait que j'y arriverais pas, que c'était pas possible qu'une femme y arrive. C'était un métier d'homme et c'était pas possible qu'une femme s'en sorte." Aujourd'hui les hommes ont compris que les femmes étaient autant capables que les hommes.

On n'a peut-être pas la force mais on a la ruse pour nous aider!

Il y a de plus en plus de femmes qui se lancent dans l'aventure : tout est possible sur des petites exploitations avec du bon travail et des bons produits.

Murielle, Cécile et Corinne, les 3 femmes paysannes réunies par Eric Roux /
Murielle, Cécile et Corinne, les 3 femmes paysannes réunies par Eric Roux /

Quelle est la place de la femme aujourd'hui sur les exploitations? Les explications de Muriel Manaranche, Corinne Duperron et Cécile Fournier.

Être paysanne en 2021

L'agriculture est devenue très difficile. Il faut se battre pour en vivre. L'avantage des femmes, c'est qu'elles parlent. Elles ne se renferment pas dans le silence comme les hommes et cela les aident à passer les caps difficiles. Peut-être est-ce dû à l'éducation des hommes ? "Aujourd'hui quand on parle de suicide dans l'agriculture... ce sont les hommes qui se suicident, pas les femmes" témoigne Murielle Manaranche.

Le regard des hommes sur leur travail

Les femmes paysannes, plus présentes dans le monde agricole mais qu'en pensent leurs homologues masculins ? Témoignages de Cécile Fournier, Murielle Manaranche, et Corinne Duperron, semencière dans la Loire. 

Le regard des hommes sur leur travail

"Déjà d'être en bio c'est un peu bizarroïde chez moi. Après ils vont me dire, tiens elle va donner à manger à ses lapins alors que je suis en couverture de sol en paille. Mais peu importe, c'est pas grave, je fais ma vie," explique Corinne Duperron. Un regard partagé par Cécile Fournier qui ajoute, "on passe pour des petits pécores qui s'amusent avec deux, trois poules." Il y a encore du chemin à parcourir mais les choses évoluent. Même si ce n'est pas facile tous les jours, nos trois femmes paysannes vivent aujourd'hui de leur métier et en sont heureuses. "J'en vis heureuse. Je suis fière de ce que je produis et je suis fière de ma vie et je suis fière de ce que je vis tous les jours" témoigne Murielle Manaranche.

Vaches, porcs ou poules.. des exploitations différentes mais une même passion.
Vaches, porcs ou poules.. des exploitations différentes mais une même passion.

Des solutions pour vivre mieux sur son exploitation

De nombreux agriculteurs et agricultrices ont du mal à s'en sortir. Quelques pistes avec nos femmes paysannes Corinne Duperron, semencière à Villerest dans la Loire, Cécile Fournier éleveuse de vaches et de poules à Saint Pierre le Chastel dans le Puy de Dôme et Muriel Manaranche, éleveuse de vaches et de porcs à Bagnols dans le Puy de Dôme.

Des solutions pour vivre mieux sur son exploitation

Il faut revoir ce que l'on fait sur les exploitations. Eliminer les intermédiaires c'est une des solutions pour s'en sortir, "on a développé cette vente directe de génisse de boucherie. Ca nous a permis vraiment de valoriser nos génisses. Et on a un atelier de poules pondeuses tout en vente directe. C'est ce qui permet de vivre à l'heure actuelle" explique Cécile Fournier.

Le conseil aux femmes pour devenir paysannes

Murielle, Corinne et Cécile ont évoqué leur parcours d'éleveuses et semencière. Elles nous ont confié leurs difficultés, mais aussi leurs joies, leurs bonheurs et leur convictions. Trois femmes, trois parcours et un point commun, un métier qu'elles exercent avec passion. Alors quel message passer aux femmes, pour les inciter à devenir paysannes ?

Inciter les femmes à devenir paysannes

Ne pas hésiter à s'associer avec d'autres producteurs pour partager et avancer ensemble. Pour Murielle Manaranche, "il faut avoir envie et quand on a envie on peut tout," même son de cloche pour Cécile Fournier, "si l'envie est là, faut pas hésiter car l'aventure est belle."

Terres de Femmes, le souci de la terre

Terres de Femmes, le souci de la terre est un film de Marie-Ange Poyet, elle a réalisé une série de 12 portraits de femmes paysannes qui vivent de la terre dans les 12 départements de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Visionnez la présentation de Terre de Femmes, le souci de la terre

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Femmes paysannes sur France Bleu Pays d'Auvergne avec Eric Roux et le marché de la Comédie

Rendez-vous le 10 mai avec Éric Roux pour le prochain marché de la Comédie. Le thème : “L’Auvergne c’est aussi le vin“ - Vignes, vignerons et vins dont on parle de Londres à Tokyo.

@Site de la Comédie - @Médiafix
@Site de la Comédie - @Médiafix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess