Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Soldes reportés : des commerçants indépendants de l'Yonne n'en veulent pas du tout

-
Par , France Bleu Auxerre

Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, l'a annoncé mardi matin : les soldes d'été démarreront cette année le 15 juillet plutôt que le 24 juin pour laisser le temps aux petits commerçants de refaire un peu de trésorerie. Mais dans l'Yonne, certains d'entre eux refusent de les pratiquer.

Installée depuis 25 ans dans le centre-ville d'Auxerre, Brigitte Dutoit profite d'une clientèle fidèle mais souffre face aux assauts de grandes franchises qui pratiquent des bas-prix.
Installée depuis 25 ans dans le centre-ville d'Auxerre, Brigitte Dutoit profite d'une clientèle fidèle mais souffre face aux assauts de grandes franchises qui pratiquent des bas-prix. - Google Street View

« J'ai tenu à reporter la date des soldes pour tenir compte de la situation des petits commerçants », qui ont besoin de « temps » a annoncé Bruno Le Maire, ministre de l'Économie, mardi matin. Plutôt que de démarrer le 24 juin, les soldes d'été débuteront le 15 juillet pour une durée de quatre semaines. 

La trésorerie des commerces indépendants a été lourdement impactée lors des deux mois du confinement. C'est la raison pour laquelle l'Alliance du commerce, notamment, a réclamé ce report de trois semaines : laisser le temps aux commerçants de petits magasins de se refaire la malle après deux mois difficiles. 

« Ce qui vient de rentrer, je ne vais pas solder »

Les commerçants indépendants interviewés sont du même avis : les soldes profitent aux grosses enseignes et participent à la mort lente des magasins indépendants. Brigitte Dutoit gère un commerce de lingerie dans le centre-ville d'Auxerre depuis 25 ans. Depuis la fin du confinement le 11 mai dernier, elle peut compter heureusement sur une clientèle fidèle. Mais la commerçante tient à expliquer les raisons pour lesquelles elle ne pratiquera pas de soldes d'été sur certains produits : « Nous indépendants n'avons pas de marge et c'est justement ce qui nous fait faire du chiffre. Nous ne sommes pas une enseigne. »

« Le magasin ayant été fermé pendant deux mois, la situation est compliquée. Il y a des choses que je ne solderai pas, comme les [collections] qui viennent de rentrer », explique Brigitte Dutoit. 70 à 80 % des maillots de bain reçus en février à l'aube du confinement n'ont pas pu être écoulés continue la commerçante. « Les franchises peuvent se permettre de faire des soldes mais pour nous les indépendants, ce sera compliqué. »

« Les enseignes font n'importe quoi »

Yohan tient un magasin d'habillement dans le centre de la ville d'Auxerre. Pour lui, les soldes ne devraient pas exister vu que personne ne peut se permettre d'en faire : « C'est pour cette raison que l'on voit dans les journaux économiques que La Halle est en redressement judiciaire, que Naf Naf va fermer... » Pour le gérant, si les commerçants travaillaient intelligemment, il n'y aurait pas de soldes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess