Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le 23 février 2020

A Saint-Jean d'Angély une usine classée Seveso a été victime d'un incendie

Le véhicule risques technologiques des pompiers des Deux-Sèvres s'est rendu sur place
Le véhicule risques technologiques des pompiers des Deux-Sèvres s'est rendu sur place © Radio France - Noémie Guillotin

L'usine Snati de Saint-Jean d'Angély, spécialisée dans l'assainissement a été touchée par un incendie samedi soir. Le site classé Seveso va pouvoir poursuivre ses activités au ralenti.

Un incendie ce samedi soir dans l'usine Snati de Saint-jean d'Angély, un site classé "Seveso". le feu a pris peu avant 20 heures dans un bâtiment de 1500 mètres carrés. 55 pompiers sont intervenus pendant de près de 4 heures. Le feu était éteint à minuit.

L'entreprise Snati est implantée sur le site de Moulinveau, à Saint-Jean d'Angély. Il s'agit d'une usine spécialisée dans l'assainissement, le curage et le pompage pour tous les types de débouchages. Une usine qui travaille avec des matières hautement inflammables, elle entre dans la catégorie des sites industriels présentant des risques d'accidents majeurs, appelés « sites Seveso »

Pas de risque de pollution

Pompiers en intervention à La Rochelle
Pompiers en intervention à La Rochelle © Radio France - catherine Berchadsky

Le feu a pris dans un bâtiment industriel de 1500 mètres carrés, dans lequel étaient entreposés des produits solvants, des déchets d'hydrocarbure mais aussi des déchets électroniques. Les 55 pompiers mobilisés sont arrivés sur place peu après 20 heures avec un important dispositif, 3 fourgons incendies, 6 engins spécifiques ou encore un camion feu de forêt. Ils ont bataillé pendant plusieurs heures et sont venus à bout du sinistre vers minuit.
Une équipe de pompiers spécialisés dans les risques technologiques a procédé à des prélèvements et conclut qu'il n'y avait pas de risques de pollution. Il ne devrait pas y avoir de chômage technique dans l'entreprise, qui emploie près d'une soixantaine de salariés mais l'activité reprendra au ralenti?

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu