Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dijon : 33 cas de coronavirus au centre hospitalier spécialisé la Chartreuse

-
Par , France Bleu Bourgogne

Trente-trois personnes ont été testées positives en une semaine au centre hospitalier La Chartreuse, à Dijon. Parmi elles, il y a 21 patients et 12 personnels, rien qu'à l’hôpital psychiatrique. L'EHPAD La Chartreuse est aussi touché avec 8 cas de Covid-19. Une personne est morte.

33 cas de COVID 19 ont été détectés en une semaine au CHS La Chartreuse.
33 cas de COVID 19 ont été détectés en une semaine au CHS La Chartreuse. © Maxppp - Maxppp

Le centre hospitalier La Chartreuse, à Dijon, est devenu un cluster. Trente-trois personnes ont été testées positives à la COVID-19 en une semaine, dont 21 patients sur 200 en tout, et 12 membres du personnel du Centre Hospitalier Spécialisé (CHS). Il y a également 9 autres membres du personnels qui sont cas contacts. Le centre hospitalier compte aussi un Ehpad, également touché. La direction y recense pour le moment 8 cas de coronavirus avec un patient et sept personnels infectés.

Les premiers cas détectés au sein de l'unité USALP

Les premiers cas du centre hospitalier ont été détectés la semaine dernière au sein de l'unité USALP qui regroupe les patients incapables d'être autonomes. Le virus y serait entré par une personne extérieure à l'établissement selon un médecin. L'une des principales conséquences est le verrouillage du service : plus aucun patient ne peut y être admis ou en sortir. 

Pour l'instant, une personne de l’hôpital est morte du coronavirus depuis l'apparition des premiers cas. Six autres personnes ont du être transportées au CHU de Dijon en urgence cette semaine. Trois en sont sorties, mais il reste trois autres personnes dont une en réanimation. Après l'apparition du cluster, le dépistage de patients qui entrent à l’hôpital psychiatrique, sauf dans le service USALP, est devenu systématique. De manière générale, des tests sont réalisés "régulièrement", selon un médecin de l'hôpital, mais pas forcément tous les jours.

Des moyens supplémentaires pour faire face à l'épidémie

L'augmentation rapide des cas a entraîné une augmentation de 16 lits du service réanimation de l’hôpital, ce qui porte sa capacité totale à 22 places. En revanche, la direction dit dans un communiqué, avoir "assez de matériel nécessaire comme des blouses, des surblouses ou encore du gel hydroalcoolique" pour faire face à l'épidémie. 

En contrepartie, les visites dans les services de l’hôpital psychiatrique, sauf celui des patients au long cours, verrouillé, sont toujours autorisées mais avec l'accord systématique d'un médecin. L'hôpital a également remis en place un service de consultations médicales à distance pour les patients qui n'y séjournent pas.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess