Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Du 29 février 2020 au 31 mars 2020

En mars, la musique baroque investit la ville de Marseille

Festival Mars en Baroque du 29 février au 31 mars 2020
Festival Mars en Baroque du 29 février au 31 mars 2020 © Getty - Fototeca Gilardi

France Bleu Provence soutient la 18ème édition du festival Mars en Baroque du 29 février au 31 mars 2020 à Marseille.

Le Festival Mars en Baroque est devenu en 18 ans un rendez-vous incontournable de la vie musicale et culturelle marseillaise. Pendant tout le mois de mars la musique baroque investit la ville de Marseille, avec des concerts, conférences, master classes, films, dans des salles de spectacle et dans des lieux plus insolites :  Théâtre National de la Criée, Eglise Saint-Théodore, Eglise des Chartreux, Archives départementales des Bouches-du-Rhône, Institut culturel italien, Les Arcenaulx, L’Eolienne, La Salle Musicatreize, La BMVR de l’Alcazar, Musée d’Histoire de Marseille, Les Hôpitaux de Marseille La Conception et La Timone ... et un concert en hors les murs à Saint-Mitre les Remparts.

De l'atelier du musicien au salon de musique

Après s’être installé dans « l’atelier du musicien » en 2019, Jean-Marc Aymes directeur artistique du festival, a imaginé pour cette édition une programmation autour du thème « du salon de musique ». Dès la Renaissance, c’est dans un lieu particulier des résidences que l’on pratique ou écoute la musique : une musique moins fastueuse que celle que l’on peut entendre lors des fêtes solennelles ou des grandes célébrations sacrées, mais plus intime, plus touchante, plus émouvante.

Le festival ouvrira sur la projection du film « le salon de musique », du grand cinéaste indien Satyajit Ray, qui raconte le destin d’un aristocrate prêt à se ruiner pour son amour de la musique, suivi d’un concert de musique indienne de l’ensemble Jhankar. Cette première journée sera l’occasion de « réviser son baroque » avec une conférence de Patrick Barbier.

Le premier salon que nous visiterons, avec duo Coloquintes d’Alice Julien-Laferrière et Mathilde Viale et Jean-Marc Aymes au clavecin, sera celui du jeune Louis XIV et la musique de Louis Couperin. Nous pénétrerons en suite dans le salon d’Haendel, l’immense soprano Sandrine Piau y chantera en version de chambre quelques sublimes airs de ses opéras, accompagnée du violoncelle de Frédéric Audibert et de Concerto Soave. Puis La voix unique de Maria Cristina Kiehr et le luth de son compatriote argentin Ariel Abramovich recréeront cette ambiance nostalgique et poétique si particulière des salons espagnols. Les salons « Renaissance » seront à l’honneur, avec le chant orné de Romain Bockler sur les musiques de Josquin des Près, et le luth subtil de Simone Vallerotonda pour une évocation de Raphaël.

Le baroque ne sera pas en reste. Il y aura le baroque débridé de la Donna Barocca, avec un Concert de l’Hostel-Dieu électrisant, le baroque flamand plein d’humour et d’influences populaires du temps de Breughel avec les Sonadori et le baroque féminin, virtuose et inventif, de Barbara Strozzi. Le Chœur de Chambre de Namur nous transportera dans le salon d’Urbain VIII avec une nouvelle version du Miserere d’Allegri. Le Salon de Gesualdo, tel que nous le propose l’ensemble Musicatreize, et malgré son titre de « Tombeau », est directement ouvert sur l’avenir. Les créations de chaque période ne connaissent pas l’usure du temps : une musique géniale ne reste-t-elle pas toujours d’actualité ?

Retrouvez la programmation complète ici

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu