Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Événements
Dossier : Mon plus beau village de Franche-Comté

Mon Plus Beau Village de Franche-Comté, saison 3 : 2ème semaine de qualification... Revisitez et votez !

-
Par , France Bleu Besançon

Faucogney-et-La Mer, La Vieille-Loye, Nans-Sous-Sainte-Anne, Lavoncourt, Rigney, Les Écorces, Fondremand, Le Frasnois sont les huit premiers prétendants au titre 2020... Mais lequel allez-vous qualifier ? À vous de décider !

1er vote de qualif'... qui allez-vous sélectionner pour la grande finale de juin prochain ? Retours dans les rues des Villages parcourus ce trimestre, pour de nouveaux angles de vue... À vous de voter
1er vote de qualif'... qui allez-vous sélectionner pour la grande finale de juin prochain ? Retours dans les rues des Villages parcourus ce trimestre, pour de nouveaux angles de vue... À vous de voter © Radio France - Dominique Parreaux

Franche-Comté, France

Les 8 prétendants en 2 minutes de film, pour compléter votre idée !

Le concours 2019-2020 est lancé !... place au 1er vote de qualification pour la grande finale de fin de saison, en juin 2020 !

Pour vous rafraîchir la mémoire France Bleu fait ainsi son com(mun)e back dans nos Villages, avec des séquences inédites ! 

Durant cette quinzaine, nous reprenons donc la route des Plus Beaux Villages de Franche-Comté traversés ce trimestre, avec des bonus inédits pour vous aider à vous faire votre idée.

Alors… qui, des premiers prétendants de cette saison 3 – Faucogney-et-La Mer, La Vieille-Loye, Nans-Sous-Sainte-Anne, Lavoncourt, Rigney, Les Écorces, Fondremand et Le Frasnois –  aura ainsi vos faveurs ? Huit bourgs ou villages, que nous avons découverts avec le même bonheur, et sillonnés dans tous les sens pour en saisir l’âme et l’identité, à travers tout ce qui en fait la vie… Huit bourgs ou villages dont nous avons partagé le plaisir des rencontres... Huit bourgs ou villages qu'il vous appartient maintenant de départager !

En plus de ces séquences inédites, vous pouvez évidemment retrouver chacune de ces communes dans le dossier dédié, sur francebleu.fr, en photos, en témoignages, en petites et grandes histoires, en instants de vie… avant de cliquer pour VOTRE plus beau village de Franche-Comté… ! Et, comme les années passées, nous nous y rendrons pour faire la fête fin juin, au terme d’une saison qui nous verra encore vu voir bien du pays !

Alors, à vous de voter ! Qui succédera à Pierrefontaine-lès-Blamont, notre plus beau village de Franche-Comté 2019 ? Cliquez pour votre plus beau village parmi ces prétendants, et retrouvez le village que vous aurez sélectionné au côté des 4 autres finalistes à venir, d'ici fin juin, pour le vote ultime de la grande finale de cette 3ème saison !

Reprenons la route des villages parcourus ce trimestre, mais avec des bonus inédits !

Cette deuxième semaine de com(mune) back débute à Fondremand, où nous avions déplié la carte de Nos Plus Beaux Villages de Franche-Comté dans la première quinzaine d'octobre. Une Cité de Caractère de Bourgogne Franche-Comté que nous avons aussi voulu découvrir dans le regard de ceux qui y vivent depuis peu, l'ayant découverte un peu par hasard, et en tout cas plutôt par pragmatisme que pour le cadre...

Léa Cartier y a d'abord vécu face au château, avant de lui tourner le dos pour d'autres paysages... Mais si la vue fait la vie, la qualité de vie est une vue d'ensemble ! - Radio France
Léa Cartier y a d'abord vécu face au château, avant de lui tourner le dos pour d'autres paysages... Mais si la vue fait la vie, la qualité de vie est une vue d'ensemble ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Un village qui ne ressemble à aucun autre... c'est très particulier quoi..."

Ce trimestre nous a aussi vu passer aux Écorces, au cœur du Haut-Doubs horloger, dont nous avons d'ailleurs revisité la culture et le savoir-faire dans l'atelier de "L'Orlogeur". C'est au lieu-dit des Maisons-Dessous, 3 ou 4 km au sud du centre du village, que nous avons fait la connaissance de François Boinay, "passion-né" dedans, et à sa façon aussi reflet de l'identité du pays.

Dans son atelier, véritable une carte postale de ce qui fait aussi tout le paysage de ce Haut-Doubs ! - Radio France
Dans son atelier, véritable une carte postale de ce qui fait aussi tout le paysage de ce Haut-Doubs ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Quand les gens sont ici, ils me disent "on est hors du temps !"... c'est quelque chose d'assez extraordinaire"

Quand nous nous sommes rendus au Frasnois, mi-octobre, la météo n'y a pas franchement mis du sien... Qu'à cela ne tienne, nous avons malgré tout arpenté le Pays des Lacs avec la curiosité de ces paysages qui rendent le lieu unique, quand bien même il serait noyé dans les nuages bas. Nous nous sommes d'ailleurs invités chez Jenny Calinon, graphiste, juste en face de la plage du lac d'Ilay...

Quels que soient les caprices de la météo, la vue de la terrasse est à vous terrasser ! - Radio France
Quels que soient les caprices de la météo, la vue de la terrasse est à vous terrasser ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Je pense que dans l'idéal il faudrait faire une affiche par saison !"

Céline a elle aussi trouvé le bonheur dans son univers, à quelques kilomètres du centre de Rigney, sur les hauteurs des Forges et du Moulin Martin. C'est là que nous avons fait connaissance, fin septembre, alors que les premiers jours de l'automne nous gâtaient d'une météo de rêve... "Elle est quand même pas belle la vie ??..."

Céline, gérante de L'Écurie du Moulin, sur le banc des songes, le soir venu... - Radio France
Céline, gérante de L'Écurie du Moulin, sur le banc des songes, le soir venu... © Radio France - Dominique Parreaux

"On arrive à ne penser à rien... donc ça c'est royal quoi !"

Lors de notre semaine passée tout début septembre à La Vieille-Loye, nous avons évidemment croisé quelques randonneurs, venus de tous les horizons et pour des raisons très différentes. Mais tous avaient un point commun : celui d'être complètement dépaysé à l'entrée de cette clairière au milieu de la forêt de Chaux qu'il a donc déjà fallu traverser !

Dominique et Grégoire arrivent du Pas de Calais, au pas du Jura ! - Radio France
Dominique et Grégoire arrivent du Pas de Calais, au pas du Jura ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est vrai que c'est agréable cette espèce de clairière comme ça au milieu de la forêt"

Mi-septembre, c'est sur la Haute-Saône que nous avions mis le cap. Et en l’occurrence sur un village qui met beaucoup de son énergie à maintenir, voire développer, ce qui fait le confort de la vie rurale : la quiétude associée aux commerces et services. Lavoncourt a ainsi pris le parti de miser sur les nouvelles technologies comme pour mieux servir les anciennes valeurs du territoire.

Denis Longeron, buraliste et cave à bières, illustration d'un Lavoncourt nouveau qui se réinvente sans cesse. - Radio France
Denis Longeron, buraliste et cave à bières, illustration d'un Lavoncourt nouveau qui se réinvente sans cesse. © Radio France - Dominique Parreaux

"Ça vit d'une manière limpide quoi... c'est ça une vraie vie !"

Quand – fin août – nous nous sommes arrêtés à Faucogney-et-La Mer, nous n'étions évidemment pas tout à fait les seuls à avoir eu des envies de La Mer entre grandes vacances et rentrée... Nous l'avons d'ailleurs vérifié en nous rapprochant de l'aire de camping-cars, au bord du terrain de foot et à 200m de la rue de La Mer. Evelyne et Claude n'avaient ni palmes ni tuba, mais tout le nécessaire pour profiter de La Mer d'ici !

Evelyne et Claude, avant de sortir le vélo pour découvrir... - Radio France
Evelyne et Claude, avant de sortir le vélo pour découvrir... © Radio France - Dominique Parreaux

"On aime bien les noms qui sonnent un petit peu bizarrement !... elle est où la mer ??"

À Nans-sous-Sainte-Anne, où nous avons passé la deuxième semaine de septembre, nous nous sommes laissés dire qu'il fallait aller dire un petit bonjour à l'un des anciens du pays : Paul Cuenot. Nous sommes donc partis sonner à sa porte, derrière laquelle se trouvait aussi Maximilien, l'un des petit-fils représentant une génération toute différente qui semble aussi carrément se retrouver dans le village d'aujourd'hui.

Paul et Maximilien... pour une cueillette de haricots qui aurait sans doute inspiré Philippe Delerm, parce que bien plus qu'un simple repas à venir ! - Radio France
Paul et Maximilien... pour une cueillette de haricots qui aurait sans doute inspiré Philippe Delerm, parce que bien plus qu'un simple repas à venir ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est surtout vivre dans le décor et les paysages qu'on a quoi !"

Ce qui fait l'une des forces de Lavoncourt, c'est par exemple la densité de l'offre de services. Un effort et une vigilance de tous les instants pour un village de 300 et quelques habitants qui entend bien conserver ce qui participe de facto à la qualité de vie du pays !
Maryline en est presque le résultat : venue de la ville, elle a choisi de venir travailler au village en changeant de mode de vie, pour son plus grand bonheur !

Maryline Delain, infirmière à Lavoncourt et tant qu'à faire au long cours ! - Radio France
Maryline Delain, infirmière à Lavoncourt et tant qu'à faire au long cours ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Dans les clichés de l'infirmière qui repart avec les cageots de tomates etc..., et les cinquante boîtes de chocolat à Noël, c'est un fait !"

La médecine, la santé, le bien-vieillir ou le bien bien-vivre, c'est aussi l'une des philosophies de Rigney, où l'on tente là aussi de mettre en oeuvre tout ce qui peut contribuer au confort de vie. Exemple à la Maison de Santé, où nous sommes allés frapper à la porte d'un médecin à la fois bien de son temps et bien dans son élément !

Ce n'est pas le Docteur Aphra mais le Docteur Bartier, très heureux de son cadre de travail 5 étoiles ! - Radio France
Ce n'est pas le Docteur Aphra mais le Docteur Bartier, très heureux de son cadre de travail 5 étoiles ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ben on est à l'inverse de toute le monde hein !..."

Si notre escapade à Nans-sous-Sainte-Anne à la mi-septembre est déjà passée par l'Espace Beauquier, sur le site de la Source du Lison que nous étions allés voir de plus près, nous revenons cette fois y stationner à l'invitation de Philippe Bouquet, vice-président de la Communauté de Communes et président de l'Office du Tourisme, avec qui nous avons fait le tour du village en même temps que de la question du tourisme. 

Philippe Bouquet devant l'église St Urbain, témoignage du XVème siècle au Pays Loue Lison - Radio France
Philippe Bouquet devant l'église St Urbain, témoignage du XVème siècle au Pays Loue Lison © Radio France - Dominique Parreaux

"Je pense que c'est un site qui a beaucoup d'avenir, pour peu qu'on puisse le promouvoir à taille humaine"

Nous avions aussi profité de notre visite à Rigney pour monter au deuxième étage de la mairie, où quatre passionnées passent une bonne partie de leur temps, au service de la bibliothèque-médiathèque qui n'est pas seulement un espace de lecture. Le livre et la lecture sont en effet prétexte à rencontres et à contact, en somme à ce qu'il est de bon ton d'appeler aujourd'hui le vivre ensemble !

De gauche à droite : Blandine, Hélène, Martine et Bernadette... parce que vivre ensemble s'écrit aussi livre ensemble ! - Radio France
De gauche à droite : Blandine, Hélène, Martine et Bernadette... parce que vivre ensemble s'écrit aussi livre ensemble ! © Radio France - Dominique Parreaux

"Ça remplace peut-être oui ... on échange des trucs, on échange des nouvelles, on échange des connaissances oui..."

En parlant de lieu de vie, tiens... précisément... !
Nous avons aussi profité de notre visite aux Écorces, tout début octobre, pour nous arrêter nous aussi là où les voitures, fourgons et autres camionnettes changent radicalement le paysage à midi sonné. C'est en effet au bord de la départementale que le Café de la Gare fait aussi la vie du pays, rythmant notamment les mi-journées, dans une ambiance et des effluves bien d'ici ! Il suffit d'entrer pour comprendre les choses d'ici...

Sébastien Jacquot, le patron, après le coup de feu. Parce qu'ici, les chaises ne restent pas sur les tables bien longtemps ! - Radio France
Sébastien Jacquot, le patron, après le coup de feu. Parce qu'ici, les chaises ne restent pas sur les tables bien longtemps ! © Radio France - Dominique Parreaux

"C'est la 5ème génération... c'est presque tous des copains on va dire !"

À Fondremand, où la deuxième semaine d'octobre nous avait conduits, nous avions pris le temps de la visite avec l'ancienne instit' du village. Charlette Dénoyer nous avait ainsi guidés jusqu'au Moulin ou à l'Hôtel des Monnaies, mais aussi à la source de la Romaine, où nous nous étions tranquillement installés sur un banc au bord du bassin d'égrément. Un cadre forcément propice à raconter tout ce qui fait ou a fait l'histoire du pays, pas toujours très loin de notre présent d'ailleurs.

Le banc d'où nous avons contemplé l'histoire d'un village qu'elle connaît pour l'aimer... - Radio France
Le banc d'où nous avons contemplé l'histoire d'un village qu'elle connaît pour l'aimer... © Radio France - Dominique Parreaux

"On avait à cette époque une vitesse de réaction peut-être supérieure à celle d'aujourd'hui"

Enfin, dernière de cette trentaine de séquences bonus et inédites pour vous accompagner dans votre choix à l'heure de voter, un ultime retour dans l'un des 8 villages traversés depuis la rentrée de fin août : Les Écorces.
Parce que nous y avions également eu le bonheur de faire la connaissance d'un écorce qui travaille le bois (et le métal !), un écorce qui a choisi sa branche et qui a le Haut-Doubs dans la sève !
Bienvenue dans l'univers de Paul Boinay, de retour au bercail après des parenthèses un peu plus urbaines, mais qui ne furent jamais que des parenthèses !

Ébéniste et ferronnier d'art, Paul ne se verrait pas spécialement s'éloigner d'un pays qui forge aussi le caractère - Radio France
Ébéniste et ferronnier d'art, Paul ne se verrait pas spécialement s'éloigner d'un pays qui forge aussi le caractère © Radio France - Dominique Parreaux

"On a Fournet en face, la Combe Saint-Pierre sur Charquemont, et le cadre de la tourbière... Je réalise encore, parce que j'ai eu la chance de travailler un peu sur Paris !"

Et si après ça vous ne pouvez toujours pas voter, c'est qu'on ne peut plus rien pour vous !... Ou alors que nos villages sont tous plus beaux les uns que les autres, chacun avec leurs traits, et que le choix s'en retrouve évidemment trop compliqué...
Cependant, sélectionner, c'est éliminer !
Et nous comptons sur vous pour voter dès à présent afin de sélectionner votre village préféré parmi les 8 de ce trimestre, et ainsi lui ouvrir la première des cinq places de finaliste du mois de juin prochain.

Alors RDV sur le lien en haut de page, et cliquez pour voter ! Le destin de nos Plus Beaux Villages de Franche-Comté est entre vos doigts !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu