Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Strasbourg : un autre regard sur Alain Fontanel

-
Par , , France Bleu Alsace

Alain Fontanel est au micro de Thierry Kallo pour une interview décalée qui vous fait découvrir le candidat au second tour des municipales 2020 à Strasbourg, sous une toute autre facette.

Alain Fontanel, candidat au second tour des municipales 2020 de Strasbourg
Alain Fontanel, candidat au second tour des municipales 2020 de Strasbourg © Radio France - Frédéric Bélot

Sous le feu des questions inattendues et parfois un peu indiscrètes de Thierry Kallo, Alain Fontanel se découvre sous des angles méconnus du grand public. Que connaissez-vous du candidat LREM à l'élection municipale de Strasbourg, en dehors de son parcours politique ?

Et pour commencer, le portrait d'Alain Fontanel par Jean-Philippe Pierre :

Alain Fontanel habite à Neudorf. Il est né à Strasbourg, y est resté jusqu'à 25 ans et a fait ses études à Paris. Ensuite, il est parti pour faire de la coopération au Vietnam pour 14 mois et y est resté finalement 10 ans, s'y est marié, a eu trois enfants. Il a eu une adolescence un peu difficile, il était un élève dans la tranche entre très correct et passable. Au lycée, en terminale, son professeur d'économie lui a donné confiance, il a changé sa vie.

Il rêvait d'être archéologue. Il a participé à des chantiers de recherche étant jeune. Il a poursuivi par des études plus classiques, Sciences Po et de l'économie, et en revenant du Vietnam, il a repris ses études et à fait l'ENA.

Il a du mal avec son image, il ne regarde jamais la télé, n'écoute jamais la radio. C'est très difficile d'avoir un regard sur soi. Il essaie d'abord d'être lui-même. L'impact médiatique et de la vie publique caricature l'image, elle n'est jamais juste, mais n'est jamais totalement fausse. Dans ce que les gens peuvent voir de lui, il y a probalement un peu de vrai et un peu de déformation.

Alain Fontanel : son parcours, ses études, son image

Son trait de caractère principal : il est plutôt timide, il se soigne en faisant de la politique.  Il est simple, calme.

Ce qui le fait sortir de ses gonds : c'est souvent l'accumulation, la goutte d'eau qui fait déborder... et c'est souvent à la maison que ça éclate.

Un souvenir de publicité : les Chocos Suisse.

Un programme TV préféré : les jeux télévisés : Koh Lanta, The Voice, Pékin Express... ça le détend.

Alain Fontanel : son trait de caractère, une pub, son programme TV préféré

Sa chanson préférée : il est fan de Jean-Jacques Goldman. Sa chanson fétiche "Envole-moi".

Son lieu préféré à Strasbourg : la forêt de La Robertsau.

Sa vie au Vietnam : il en est tombé amoureux. Il s'est contruit là-bas. S'est marié là-bas. Il parle le vietnamien.

Un voyage à faire ou refaire : le Transsibérien qu'il a fait jusqu'à Pékin. Son rêve, le faire jusqu'au Pacifique.

Un tic ou un toc : il a beaucoup de mal à se réveiller le matin.

Sa drogue : les bonbons Haribo.

Alain Fontanel : sa chanson, le Vietnam, un voyage, son addiction

Fan : du Racing. Il collectionne tous les objets du club.

Son sport : le tennis et du football avec son fils.

L'émission TV à laquelle il aimerait participer : Koh Lanta ou encore mieux, Pékin Express.

Un rêve : faire de la radio.

Alain Fontanel : fan de, le sport, ses rêves secrets

Le dernier livre : "Sérotonine" de Houellebecq, qu'il n'arrive pas à commencer.

La musique : il a été élève des Percussions de Strasbourg.

Une anecdote : un discours en vietnamien, mal prononcé, qui n'a pas eu l'effet souhaité.

Les projets cet été : s'il ne gagne pas, il postule au poste de Thierry ! 

La dernière partie de l'interview d'Alain Fontanel en vidéo :

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu