Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Confinement - Coronavirus : l'école à la maison

Au secours, je suis confiné avec mon ado

Non, ce n’est pas une nouvelle galère qui vous tombe sur les épaules ! C’est tout simplement une occasion unique de pouvoir se regarder, se retrouver et communiquer différemment.

Matthieu Melchiori, conseiller éducatif, auteur de « Parents, ados : on se détend ! » aux éditions Flammarion et intervenant régulièrement sur France Bleu Lorraine, nous donne les bons conseils pour vivre le confinement sereinement avec ses ados.

Votre ado est complètement déstabilisé par la période qui le touche aujourd’hui. L’ensemble de ses repères, qu’il prenait plaisir il y a encore quelques jours à critiquer, sont aujourd’hui absents et l’oblige à trouver de nouvelles bases pour pouvoir se repérer.

La première base c’est l’école à la maison

Certes, les enfants ont du travail qui arrive à distance, mais le but n’est pas qu’ils passent des journées entières dessus, sans quoi les tensions vont très rapidement arriver. Je vous propose d’élaborer un planning du lundi au vendredi. Le début de la journée c’est 8h, parce que si vous laissez vos ados au lit vous risquez plutôt de les croiser vers 14-15H. On envisage des ½ journées de travail, et sur l’autre ½ journées on fait des activités en famille. 

Ne mettez pas une pression d’enfer et restez parents, n’essayez pas de remplacer l’enseignant.

Il existe également des chaînes qui proposent des cours en direct, n’hésitez pas à les regarder avec votre enfant et de faire de ce moment-là une autre manière d’acquérir des connaissances.

La seconde base c’est le quotidien

Le quotidien c’est le moment où vous allez partager de nouvelles activités ensemble. Ces activités peuvent être des travaux manuels, des jeux de société,  et on va également y intégrer les écrans.

La question épineuse des écrans

Il faut leur laisser aujourd’hui une nouvelle place. Bien que les règles doivent continuer à exister, il faut les assouplir pour qu’il y ait des temps d’écran individuels, où votre ado va être dans sa chambre, et des temps d’écran partagés, où vous allez proposer une série que vous avez appréciée, où votre ado pourra en proposer une, afin que vous puissiez ensuite échanger. 

Je tiens quand même à rappeler que les écrans sont aujourd’hui le seul support pour eux, pour pouvoir rester en contact avec leurs amis et relations.

Vous allez aussi avoir l’occasion de découvrir certains jeux vidéo que vous avez pu critiquer, mais vous allez pouvoir les découvrir différemment et pouvoir les partager avec votre enfant.

Pour que ça se passe bien

Ne dites pas à votre ado qu’il s’en fout. Non, il ne vous fuit pas s’il reste dans sa chambre, il a besoin d’intimité, il a besoin de calme, il a besoin de se recentrer sur lui. 

Oui, il doit bosser l’école à distance, mais ce n’est pas la seule chose, n’imposer pas un rythme trop important et ne vous désespérez pas de ne pas pouvoir être enseignant, c’est tout à fait normal, vous êtes uniquement parent.

Évitons les tensions inutiles, ne répétons pas en permanence qu’il faut ranger sa chambre, n’essayons pas, parce que nous avons notre ado sous la main, de lui poser de multiples questions et de transformer ces séquences d’échanges en interrogatoire. 

Laissons-nous de l’air, laissons-nous du temps et vous verrez, cette période-là permettra à chacun de garder de très beaux souvenirs

Retrouvez Matthieu Melchiori sur www.educationconseil.com

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu