Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

On s'occupe pendant le confinement : Des jeux pour booster la mémoire

Ce n'est pas parce qu'on est confiné qu'on va s'ennuyer! Chaque jour à 11H45, découvrez des idées pour vous occuper en famille. Aujourd'hui on joue et on travaille sa mémoire...

Jouer avec notre cerveau
Jouer avec notre cerveau © Getty - fotosipsak

"J'ai la mémoire qui flanche, j'me souviens plus très bien"… Si vous vous souvenez des paroles de la chanson, c'est que votre mémoire ne va déjà pas si mal. Il n'empêche que la travailler sous forme de jeux c'est bon pour les enfants mais aussi pour les parents et… les grands-parents. Et en plus, jouer ça passe le temps… Alors on ne va pas s'en priver. Nous allons nous amuser avec ce que nous avons sous la main. Et nous téléporter au début du XXème siècle. En 1901, exactement. C'est cette année-là que Rudyard Kipling, le célèbre auteur du livre de la jungle, décrit dans son roman Kim un jeu encore beaucoup pratiqué de nos jours par les enseignants et les thérapeutes : le jeu de Kim. Le principe est simple. On dispose plusieurs objets sur une table. Le participant les observe attentivement pendant quelques minutes puis il sort de la pièce (ou se retourne), le temps pour le meneur de jeu de modifier la scène. Il peut retirer un objet, en ajouter un, modifier la disposition... Comme il veut (On adapte le défi à l'âge des participants, bien sûr). Puis le candidat entre à nouveau dans la pièce et doit deviner ce qui a changé. Ce jeu met en action le sens de l'observation et la mémoire visuelle. On peut l'adapter en mettant plusieurs candidats en compétition. Le premier qui trouve ce qui a changé qui gagne le point. Pour des enfants autour de 5 ans, on peut jouer avec une seule famille d'objets. Par exemple, les fruits, les animaux, les véhicules. En utilisant des images, des jouets ou des aliments. Ça permet, en plus, de développer le vocabulaire.

Le jeu de Kim... avec ce que vous avez sous la main
Le jeu de Kim... avec ce que vous avez sous la main © Radio France - Chrystelle GUY

Il existe aussi une variante très sympa du jeu de Kim où le meneur de jeu devient l'objet d'observation. Il se tient devant les candidats qui l'observent pendant quelques minutes. Puis il se cache pour changer un détail à son apparence : retirer une boucle d'oreille, ajouter une ceinture, passer une mèche de cheveux derrière l'oreille. Quand il revient, les candidats doivent trouver ce qui a changé. On peut même y jouer à distance en visio-conférence. Une autre variante, quand on est plusieurs à la maison, c'est le tableau humain. Les différents occupants du lieu se placent dans la pièce, chacun dans une posture différente. Le candidat regarde attentivement pendant quelques instants, puis sort, le temps qu'un ou plusieurs participants changent de place ou de posture. Quand il revient, le candidat doit reconstituer le tableau d'origine. Et si on veut que le jeu de Kim fasse travailler plus que la mémoire, on peut le coupler au travail des autres sens. Avec le toucher par exemple, on doit d'abord reconnaitre les objets en les touchant puis retrouver celui qui a été modifié, toujours sans regarder. On peut aussi jouer au Kim goût, un peu sur le même principe.

Jeux de lettres, sudokus... parfaits pour stimuler la mémoire
Jeux de lettres, sudokus... parfaits pour stimuler la mémoire © Radio France - Chrystelle GUY

Il existe énormément d'activités pour booster la mémoire. Déjà tous les jeux que vous trouvez en ligne ou dans la presse comme le sudoku, le wordoku (qui se joue de la même manière mais avec des lettres), les jeux des différences et tous les jeux de lettres. Mais vous pouvez aussi jouer au Memory. Si vous n'en avez pas dans vos placards, vous pouvez en fabriquer un. Il vous suffit d'imprimer des dessins ou des photos en double pour avoir un jeu composé de plusieurs paires. Vous pouvez coller ces images sur du carton. Il vous suffit ensuite de mélanger les cartes et les mettre sur une table face cachée. Chacun leur tour, les joueurs retournent alors deux cartes de leur choix. Celui qui trouve deux cartes identiques, les gagne et peut rejouer. Sinon,  il les retourne faces cachées à leur emplacement de départ et laisse la main. Celui qui a le plus de cartes a gagné.

Le mémory, parfait aussi pour les petits
Le mémory, parfait aussi pour les petits © Getty - Mike Kemp

On peut aussi jouer avec la mémoire sans aucun matériel. En créant une histoire à plusieurs. Le premier joueur donne un mot , le second répète ce premier mot et en ajoute un deuxième et ainsi de suite. Jusqu'à ce qu'un joueur finisse par oublier un des mots. On peut aussi jouer avec de courtes phrases. En général c'est assez drôle et les histoires créées peuvent être farfelues. Pour de jolis moments de rigolade vous pouvez également essayer de mémoriser et fredonner certaines chansons dans lesquelles on répète une liste de mots depuis le début. Comme par exemple "l'arbre est dans ses feuilles" de Zachary Richard.  Et si quelqu'un peut me dire comment on appelle ce type de chansons (que j'aurais qualifiées de chansons à tiroirs, mais apparemment ce n'est pas ça...), je veux bien: j'essaie désespérément de m'en rappeler mais on dirait bien que… j'ai la mémoire qui flanche!!! 

  • Jeux
Choix de la station

À venir dansDanssecondess