Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Séries super héros ou super zéro ? Audrey Gosseaume

-
Par , France Bleu Touraine

Ce ne sont pas les séries sur les super héros qui manquent, entre Flash, Arrow, Legend of tomorrow, on n’est clairement pas en manque d'héroïsme. Mais aujourd'hui, Audrey va vous parler de deux séries où les super héros sont clairement plus des anti-héros qu’autre chose.

Boys
Boys

The Boys (Amazon Prime)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Dans ce monde, 7 super-héros (dont le Protecteur, la Reine Maeve et l’Homme-Poisson) accumulent les exploits et sont vraiment adulés par la foule. Hugie les adore également, jusqu’au jour où sa petite amie est tuée accidentellement par l’un d’entre eux et qu’on essaie d’acheter son silence. Il est alors approché par Billy Butcher, un personnage sombre qui tente de le faire entrer dans son groupe dissident, The Boys, une entité secrète qui cherche à montrer le vrai visage des super-héros. Parallèlement, on suit Annie, une super héroïne qui intègre tout juste l’équipe des 7 sous le nom de code Stella, et découvre également, de l’intérieur, les failles de ces pseudo-héros : menteurs, tricheurs, sans morale… En gros, ils ne pensent qu’à être célèbres et toucher des primes, se sentent intouchables. Il faut dire que derrière la team se cache une énorme multinationale, avec sa tête une femme prête à tout pour qu’on ne touche pas à ses poules aux oeufs d’or.

Il y a beaucoup d’action, l’histoire va 100 à l’heure ! Je préfère vous prévenir c’est aussi violent et un peu gore parfois, mais surtout complètement déjanté. Ce qui est super appréciable, c’est la rupture avec toutes les séries de super héros dont on nous abreuve, avec tous les Marvel, même si je suis plutôt fan du genre. Mais là, c’est très rafraîchissant et à chaque épisode, on se demande jusqu’où  ces super héros vont bien pouvoir descendre. Et on n’est jamais déçus.

Actuellement une seule saison est disponible, mais on a eu la chance de découvrir récemment le teaser de la saison 2 qui débarque cet été !

The Umbrella Academy (Netflix)

Umbrella
Umbrella

Alors là on saute direct dans le fantastique avec cette série adaptée d’un comics. 

L’histoire : en 1989, 43 femmes accouchent le même jour, partout dans le monde, alors qu’elles n’étaient pas enceintes la veille. Et tous ces bébés semblent doués de pouvoirs. Un riche excentrique réussit à en adopter 7 et crée l’Umbrella Academy, pour les former à devenir des super-héros et apprendre à maîtriser leur pouvoir. Il faut savoir que chaque enfant a un pouvoir différent : Luther a une force incroyable, Klaus parle aux fantômes, et Alison peut influencer le comportement des autres en leur murmurant une phrase à l’oreille... Mais l’équipe est dissoute quelques années plus tard à la suite d’un drame. Ils se retrouvent, adultes, à l’enterrement du père adoptif. La famille plus que dysfonctionnelle en profite pour se remémorer le passé, régler ses comptes et tenter de rattraper ses erreurs... Tout à ça à grands renforts de super-pouvoirs, d’intrigues et bien évidemment avec l’intervention d’une organisation secrète. Que serait une série de super héros sans organisation secrète ? Ah oui j’oubliais, on apprend également que l’apocalypse est proche..

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Alors oui c’est vrai que cela fait beaucoup d’informations d’un coup,  mais on apprend à connaître peu à peu les personnages et ce qui les motive, tout au long de la première saison. On a aussi pleins de rebondissements mais je ne veux pas tout vous dévoiler.

J’espère que cette petite sélection de héros pas si super vous aura donné envie… 

Si vous avez envie de découvrir d’autres séries de super héros atypiques à voir en ce moment , je vous suggère aussi : 

I m not okay with this 

Sydney est une ado complexée avec une famille compliquée. Elle appréhende peu à peu sa sexualité et ses rapports aux autres et découvre tout à coup qu’elle a des pouvoirs qu’elle a du mal à maîtriser… et n’utilise pas forcément à bon escient !

Comment élever un super-héros ? 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Gérer mes choix

Le jeune Dion a perdu son papa récemment et vit avec sa maman tranquillement jusqu’à ce qu’il découvre qu’il a des pouvoirs. Sa mère va alors tout faire pour le protéger et le cacher du gouvernement qui chasse les personnes aux capacités exceptionnelles.

Le blog d’Audrey : http://olive-banane-et-pasteque.com/

Choix de la station

À venir dansDanssecondess