Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Jardin

Entre cours et jardins : trois conseils pour un coin de verdure sans produits chimiques glanés au Mans

-
Par , France Bleu Maine

A la fête Entre cours et jardins, samedi 28 et dimanche 29 septembre, les jardiniers de la Cité Plantagenêt, au Mans, ont confié à France Bleu Maine, leurs conseils pour cultiver un jardin sans produits phytosanitaires toxiques.

De nombreux visiteurs se pressent au Potagenêt pour observer ses cultures maraîchères biologiques.
De nombreux visiteurs se pressent au Potagenêt pour observer ses cultures maraîchères biologiques. © Radio France - Clémentine Sabrié

Le Mans, France

Les propriétaires de jardins dans la Cité Plantagenêt, au Mans, font attention à l'environnement. Ils ouvraient leurs coins de verdure au public, ce week-end, pour Entre cours et jardins. Trois jardinières attentionnées nous ont chuchoté leurs petites astuces pour un jardin sans produits toxiques.

1. Pour éloigner les limaces, servez-vous dans la cuisine

Les jeunes plantes sont sensibles aux limaces et aux escargots qui viennent grignoter leur chaire tendre. Pour les protéger, vous avez le choix : des coquilles d’œuf, du mare de café ou de la cendre de cheminée. C'est ce qu'utilisent les cultivateurs du Potagenêt, un potager à l'angle de la rue du Bouquet et de la rue Saint-Pavin. "On émiette les coquilles d’œufs autour des pieds des plantes", explique Christelle Sandrin, qui fait pousser ses légumes ici, depuis six ans. "Les escargots n'aiment pas du tout glisser dessus." Pas besoin d'aller bien loin pour trouver ces répulsifs. "C'est des produits que vous trouvez à la maison, donc au lieu de les jeter à la poubelle, vous les mettez dans votre jardin", souligne Annie Gouriou, membre de l'association Entre cours et jardins, depuis cinq ans.

2. Utilisez du paillage au pied de vos cultures

Annie Gouriou entretient plusieurs jardins dans la Cité Plantagenêt. Pour nourrir la terre au pied des massifs, elle utilise l'herbe issue de la tonte de la pelouse. Elle en recouvre la terre. Cela permet aussi de retenir l'eau, donc d'arroser moins souvent et de limiter la pousse des mauvaises herbes. "Il faut accepter de voir de la tonte d'herbe de les massifs, mais ce n'est pas moche", précise la jardinière. Du côté du Potagenêt, Christelle Sandrin utilise la même technique avec de la paille.

Pour protéger ce pied d'aubergine, un jardinier y a disposé de la paille. - Radio France
Pour protéger ce pied d'aubergine, un jardinier y a disposé de la paille. © Radio France - Clémentine Sabrié

3. Faites votre propre compost

Au lieu d'acheter de l'engrais en jardinerie, vous pouvez le fabriquer vous-même. Il vous suffit de placer un grand bac dans votre jardin et d'y jeter vos épluchures de légumes. Attention, cependant, n'y mettez pas vos épluchures d'agrumes. Elles sont trop acides, donc elles pollueraient le reste du compost. Une fois les morceaux de légumes ou de fruits complètement dégradés, vous pouvez utiliser le terreau pour "fertiliser vos plantes", explique Christelle Sandrin.

Au Potagenêt, les cultivateurs font leur propre compost. - Radio France
Au Potagenêt, les cultivateurs font leur propre compost. © Radio France - Clémentine Sabrié
Choix de la station

France Bleu