Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Garder la main verte sans sortir de chez soi

Par

Avec Hugo Meunier, fondateur de Merci Raymond

Un terrarium Un terrarium
Un terrarium © Getty - Apichat Thongmalai - EyeEm

Avec Merci Raymond , Hugo Meunier s'est fixé comme objectif de végétaliser la ville, mais avec lui, nous surtout comment végétaliser notre confinement. Car oui, on peut jardiner chez soi, sans sortir, et sans avoir nécessairement de jardin.

Publicité
Logo France Bleu
loading

Ce qu'on peut faire, par exemple, ce sont des boutures des boutures avec ce que l’on a sous la main, notamment en cuisine. Pourquoi pas avec une salade ? On place son cœur dans l’eau, on le met met au soleil, et dès que la nouvelle tige au milieu atteint 1cm, on la replante dans un pot avec un peu de terreau. On peut commencer à avoir une nouvelle salade en 2 semaines. On peut aussi faire ça avec une gousse d’ail : on la plante dans un pot et on le place dans un endroit ensoleillé. On peut faire pareil avec de l’oignon ou du basilic.

On peut également faire un terrarium. Il s'agit d'un écosystème miniature dans un bocal, ou tout autre milieu fermé. Le végétal va d’autoalimenter en humidité. On tapisse le fond du bocal de quelques billes d’argile, on y ajoute un peu de terreau, et on plante la bouture d'une plante qui supporte bien l’humidité (ficus, fougère,etc.) On peut décorer le bocal avec de la mousse, des cailloux, ou quoi que ce soit d'autre. On arrose d’un demi verre d’eau. On laisse ouvert 24h et on referme. On n’aura plus à l’ouvrir pendant 3 ou 4 mois. Il faut simplement éviter la lumière directe pour ne pas faire un effet de loupe avec le verre du bocal.

On peut également faire son compost maison, et même en ville ou on pourra le reverser à un compost partagé. Pour ceci il faut :

  • Équilibrer les matières que l'on y place : es épluchures de fruits, de légumes, du marc de café, des plantes, des herbes, un peut de viande mais il faut limiter voir éviter le poisson et les os.
  • L’aérer et l’humidifier de temps en temps
  • Enfin, l’extraire pour l’activer en milieu naturel ou il va agir comme un formidable un accélérateur de croissance 100% naturel

Ce n'est pas compliqué ? Alors à vos râteaux !

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu