Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Les choses du dehors

Même les plantes se tiennent debout !

-
Par , France Bleu Cotentin

Comment un arbre sait-il dans quelle direction pousser ? Est-ce qu'un lierre peut se "tenir debout" ? Quelques éléments de réponse dans cet épisode des choses du dehors.

Le lierre grimpant pousse droit vers le ciel
Le lierre grimpant pousse droit vers le ciel © Radio France - Carl Grellet

Curieuse capacité que celle d'un lierre le long d'un mur : pousser à la verticale alors que la lumière vient de presque toutes les directions. Une plante, saurait-elle différencier le haut du bas ?

Comme les animaux, les plantes ont un "sens de l'équilibre"

Gravitotropisme : un mot pour désigner la capacité à savoir ou se trouve le haut du bas.  L'oreille interne chez l'homme comme chez les autres animaux,  chez les plantes, ce sont des cellules à l'extrémité des racines et des tiges qui jouent ce rôle.  Dans cet épisode Des choses du dehors, on fait un point sur cet étrange propriété des plantes.  

Se tenir droit comme un lierre

Une capacité dont Charles Darwin avait déjà l'intuition

Dans un article scientifique publié au début du siècle dernier, Francis Darwin, le fils du célèbre naturaliste poursuit le travail de son père. Curieusement, nulle mention de ses expériences dans les travaux plus tardifs, rendons à Darwin fils ce qui est à Darwin fils.

100 ans plus tard, direction la station spatiale internationale

 Le cosmonaute Valery G. Korzun surveille la croissance d'une plante dans la station spatiale internationale
Le cosmonaute Valery G. Korzun surveille la croissance d'une plante dans la station spatiale internationale - NASA

Étranges formes que celles des plantes qui poussent sans gravité!  

Merci à François Bernier (professeur à l'Institut de Botanique de l'université de Strasbourg) pour son éclairage sur la question !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess