Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La vie en Bleu en Occitanie

Une forêt gourmande dans le Tarn

-
Par , France Bleu Occitanie

VIDÉO - Évasion au programme. Sous le beau soleil, nous vous emmenons entre Albi et Castres à 1 heure de Toulouse, dans un petit paradis. Pour apaiser son jardin intérieur, quoi de mieux que de cultiver un grand jardin extérieur. C'est à Graulhet que nous vous offrons une bouffée d'air.

Fanny et Jérôme
Fanny et Jérôme © Radio France - Alban Forlot

Je me sens privilégiée. C'était pas facile de tout quitter en partant de Toulouse, mais j'étais certaine que c'était cela que je voulais. On n'avait pas prévu de faire une forêt gourmande, mais c'est au-delà de mes espérances. J'en prends plein les mirettes. Fanny.

Depuis 2 ans et demi, Fanny est heureuse et reconnaissante. Cette psychothérapeute a installé son cabinet en pleine campagne. Elle vit son jardin comme une thérapie et s'émerveille au quotidien. "Quand le vivant veut exister, engrais ou pas engrais, ça pousse" nous dit Fanny. Avec son compagnon, elle nous ouvre les portes de ce qui deviendra bientôt une forêt gourmande. Nous partageons leur joie et leur sérénité. La Vie en Bleu est donc en pleine nature sur France Bleu Occitanie avec Guillaume Adam et Alban Forlot.

Guillaume Adam jardinier France Bleu Occitanie
Guillaume Adam jardinier France Bleu Occitanie © Radio France - Alban Forlot

Sur presque 2 hectares, Jérôme rivalise d'imagination pour mettre en place une cabane à hérissons, un hôtel à insectes, des grands arbres et de toutes petites fleurs... Son jardin est déjà fourni. En laissant pousser la végétation dans cet ancien terrain pour animaux, il est certain que des bonnes surprises l'attendent. Pour préserver la planète, la clef c'est de laisser repartir la nature de manière un peu sauvage sur à peine 2 ou 3 années. Ici, fin mars, on plante les pommes de terres, les radis, les premières salades, les fèves et les premiers géraniums. Guillaume Adam le jardinier de France Bleu Occitanie répond à vos questions chaque samedi à 9h au 05.34.43.31.31. Et le vendredi, reportage à 9h30.

La Vie Tranquille

Ce qui interpelle le regard, ce sont ces parcelles bien délimitées. Le principe de rotation des cultures permet de ne pas appauvrir trop rapidement la terre. Les allées sont bien marquées et permettent de déambuler avec plaisir dans un parcours végétal et gourmand. Nos deux passionnés du jour entourés de chiens, de poules et autres animaux de la campagne, sont des fervents défenseurs du vivants. Tout au fond, nous arrêtons nos pas devant la mare aux grenouilles agrémentée de plantes, le tout inspiré du Jardin des Martels, tout proche à Giroussens (81).

La forêt gourmande de Graulhet
La forêt gourmande de Graulhet © Radio France - Alban Forlot

La permaculture c'est devenu un mot un peu fourre-tout. Pour moi le but c'est de mélanger tout ce qui est potager-permaculture avec la future forêt gourmande. Il faut créer des zones d'ombre et des zones de lumière, justement pour mélanger ces plantes et légumes. Jérôme.

Jérôme apprend beaucoup, il lit beaucoup et met beaucoup de poésie dans tout ce qu'il fait. Devant un panneau où il est écrit "Faites l'hortus pas l'ager", il nous explique qu'en latin l'hortus est une forêt abondante qu'il visualise en 3 dimensions où l'on peut se nourrir toute l'année alors que l'ager est un champs cultivé en monoculture. Il prône ces étages à plusieurs niveaux. On y trouve des noyers, des micocouliers, un Gingko Biloba, des pommiers, des poiriers, cerisiers et à la strate du dessous : des fraises (excellent couvre-sol). Le but de Jérôme c'est d'attirer les auxiliaires et la biodiversité à travers les oiseaux, les lézards, mais ça fait fuir les ravageurs en mélangeant certaines fleurs et certaines senteurs. Le pot retourné avec du foin à l'intérieur sert de maisons aux perce-oreilles et aux coccinelles. Bricoleur et minutieux Jérôme prend un immense plaisir à rendre concret ce qui s'apparente clairement au ... bonheur. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess