Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : une pépinière du Bono se met à la livraison et au drive pendant le confinement

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Près d'Auray, dans le Morbihan, Marion a trouvé une solution pour continuer l'activité de sa pépinière "Envie de Potager". Une solution originale pour pallier à l'absence des marchés pendant la période de confinement : se mettre à la livraison et au drive.

Pot en terre dans des mains
Pot en terre dans des mains © Getty - GrapeImages

Habituellement, elle vend sa production dans des marchés morbihannais, dans le Bono. Mais les différentes restrictions liées à la lutte contre le Covid-19 l'empêchent d'écouler sa production par ce biais-là. Afin de ne pas perdre sa production, surtout dans une période faste pour ce corps de métier, elle a réagi rapidement et a trouvé une solution originale. 

"Avec de telles mesures, nécessaires pour éviter la propagation du virus, je pense qu'il est important de libérer notre créativité, et celle de nos enfants".

Depuis une semaine maintenant, elle organise à la fois des livraisons, deux fois par semaine, pour apporter elle-même, à la porte de ses clients, les plantes aromatiques biologiques qu'ils ont commandé au préalable sur son site Internet. Mais elle a également mis en place un système de drive, qui fonctionne "à la confiance" pour éviter au maximum les contacts directs. 

Elle a publié une vidéo, sur son compte YouTube, où elle explique comment elle imagine sa "pépinière autrement". "Les plantes continuent de pousser, ici, sous la serre, et j'aimerais éviter la perte" détaille-t-elle dans cette courte vidéo disponible également sur la page Facebook de sa pépinière.

"Jardiner nous permettra de rester connectés à la nature, à la vie. Il est important pour nous de garder ce lien avec notre terre nourricière, et de garder confiance surtout".

Tout se passe sur son site Internet, où un bon de commande est disponible. Il suffit ensuite de le remplir, de le renvoyer par mail ou par SMS. Et ensuite, selon le mode de retrait choisi, soit de venir récupérer sa cagette sur une table, et d'y déposer à la place son paiement par chèque. 

Pour plus d'informations, rendez vous donc sur la page Facebook Envie de Potager, ou sur son site internet où elle propose également des kits à télécharger pour créer sa propre haie gourmande.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu