Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

La bonne paye version confinement

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Géraldine Mayr vit bien son confinement : elle en est à inverser les règles des jeux de société

La créativité des enfants pendant le confinement
La créativité des enfants pendant le confinement © Getty - Marcduf - E+

Ça va Géraldine ? 

La bonne paye version confinement

Question con, réponse con ! Bien sûr que ça va Benoît ! Comment je kiffe ma vie de maman confinée, c'est whaouuuuu ! Ça fait combien de temps Benoît que l'on est confinés à la maison ? Deux semaines ? À vrai dire je sais plus, j'ai arrêté de compter. C'est comme les jeux de société avec mon fils j'en peux plus. 200 petit bac... on a fait 15 fois toutes les lettres de l'alphabet. Je suis incollable sur les capitales européennes et les légumes verts. Les sudoku c'est pareil, j'en peux plus. Pour pas dire plus. Et là ça rime aussi en U. Dessiner c'est gagné, pareil : Ras le bol. Sérieux vous avez déjà essayer de jouer avec un gosse qui dessine avec ses pieds ? Sa tortue ressemblait à un hérisson. Et la bonne paye ? Pff c'est tellement chiant de jouer à deux ! Sauf quand on a une maman avec le cerveau en ébullition. Alors avec le fiston on a fait une version confinée de la bonne paye. 

Le But du jeu normalement c'est d'acheter, de vendre, et de gagner plein de pepettes, et on avance avec un dés 

Eh bien nous comme la vie en ce moment est au ralenti, on a décidé de le faire en reculant. Vous partez de la case jour de paye et vous le faites à l'envers. Et comptez pas sur la banque : confinement oblige, elle est fermée. Les cartes courrier, ce sont des pubs d'Uber qui nous informe qu'il livre toujours. D'ailleurs merci à eux. Carte courrier aussi de mon esthéticienne m'informant qu'elle est obligé d'annuler mon rendez-vous ! Non sans blague ? Soit dit en passant d'ailleurs, les poils, Benoît sont de vrais hors la loi. Ils ne sont pas confinés. Ils ne restent pas chez eux. Ils se sont installés sur mes jambes et ils sont plus de 100. Passons. Sinon les factures, confinement ou pas, ça marche toujours. Par contre c'est bien la première fois que j'ai le sentiment de rentabiliser le prix exorbitant de mon loyer. Les cartes acquisition ? Au lieu d'acheter un cheveu de Toutankhamon a 6 mille euros, je propose 20 min de télé en échange du vidage du lave-vaisselle. Ou encore une nouvelle partie de sudoku, seulement si il range sa chambre. Bah oui la banque est fermée et je ne sais pas pour combien de temps donc j'initie mon fils au troc. Qui sait ? Ça lui servira peut-être plus tard. Quant aux cartes quoi de neuf, bah pas grand-chose. Des nouvelles de mamie qui a chopé le Covid, ou de la maîtresse qui demande d'apprendre les tables de multiplication par cœur et quand on tombe sur la carte loterie, on ne gagne pas d'argent mais le droit de rêver à notre prochaine destination de vacances quand tout sera rentré dans l'ordre. 

Et qui est ce qui a gagné ? 

Pas de gagnant, pas de perdant, juste le droit de rester chez soi à attendre patiemment l'heure du coucher, pour que maman tente de retrouver une certaine sérénité mentale. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu