Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

On s'occupe pendant le confinement : Des bracelets en fils faits main

Ce n'est pas parce qu'on est confiné qu'on va s'ennuyer! Chaque jour à 11H45, découvrez des idées pour vous occuper en famille. Aujourd'hui on noue, on tresse, on tisse des bracelets d'amitié, de chance, brésiliens...

Les bracelets brésiliens, on peut en porter plein à la fois
Les bracelets brésiliens, on peut en porter plein à la fois © Getty - Aylin Saglam/EyeEm

Rien de bien terrible ou compliqué dans l'activité d'aujourd'hui; mais les techniques et les possibilités sont tellement nombreuses que deux jours ne seront pas de trop. Nous allons fabriquer des bracelets avec du fil. Mais pourquoi donc, me direz-vous? Et bien, pour donner des idées à une de nos auditrices qui se demande comment occuper ses ados avec des activités manuelles quand elles croient ne plus avoir l'âge pour ça. Les bracelets en fil, qu'ils soient bracelet de l'amitié, bracelet de chance ou bracelet brésilien sont toujours tendances, aussi bien auprès des ados que des adultes (garçons ou filles). Et les différentes techniques reviennent à la mode régulièrement. Autre avantage : ils ne sont pas très compliqués à faire, même si pour certains modèles il faut un peu de temps et de concentration. Enfin, côté matériel, ça ne demande pas grand-chose.

Plusieurs brésiliens faits en quelques heures
Plusieurs brésiliens faits en quelques heures © Radio France - Chrystelle GUY

Par exemple, pour nous faire la main et appréhender doucement la technique du bracelet brésilien, je vous propose de réaliser un bracelet très fin et ultra simple. Nous allons travailler avec une épingle à nourrice et deux fils de coton de 50 cm (prenez-les de couleurs contrastantes : c'est encore plus joli). Commencez par nouer vos deux fils ensemble en laissant dépasser 6 cm d'un côté. Passer l'épingle à nourrice dans le nœud puis accrochez-la dans un coussin ou tout autre support suffisamment stable pour que votre ouvrage ne vous échappe pas des mains. Pour faire ce bracelet, il vous suffira de nouer le fil de gauche avec un nœud simple sur celui de droite puis le fil de droite sur celui de gauche et ainsi de suite jusqu'à la longueur dont vous avez besoin. Attachez le bracelet autour de votre poignet. Et voilà! Le tour est joué. 

Un bracelet super fin et facile
Un bracelet super fin et facile © Radio France - Chrystelle GUY

Dites-vous que pour les bracelets brésiliens, ce ne sera pas beaucoup plus compliqué: on va juste utiliser plus de fils et faire des double-nœuds.  Pour comprendre comment ça marche, lors de la fabrication d'un bracelet brésilien chaque fil sera tour à tour fixe ou mobile. Pour faire un double nœud, vous prenez le fil mobile et vous le nouez une première fois sur le fil fixe, puis vous renouvelez l'opération. Les nœuds de bracelets brésiliens peuvent être à droite : dans ce cas vous utilisez le fil de gauche et le nouez sur celui de droite. Pour un nœud à gauche, vous faites l'inverse.
Et avec ça on obtient les fameux bracelets où l'on voit des bandes diagonales multicolores.  Enfin… pour le bracelet de base, hein. Parce qu'on peut aussi obtenir des chevrons, des points, des croix et plein d'autres motifs. Pour le bracelet de base, prenez 8 fils (mais ça peut être moins) : 2 de chaque couleur. Vous les nouez ensemble en laissant dépasser 6 cm, vous les fixez à votre épingle à nourrice et à un support puis vous commencez la fabrication. Avec le fil 1 vous faites un double nœud à droite sur le fil 2, puis le 3, le 4, le 5, le 6, le 7 et le 8. Une fois que c'est fait votre fil 1 devient fixe et c'est le 2 qui travaille. Vous faites alors un double nœud sur le 3 puis 4, 5, 6, 7, 8 et 1. Et ainsi de suite jusqu'à la longueur que vous voulez. Il vous suffit alors de l'attacher à votre poignet.

Technique du bracelet brésilien "de base"
Technique du bracelet brésilien "de base" © Radio France - Chrystelle GUY

Si vous n'aimez pas faire des nœuds, vous pouvez réaliser de jolis bracelets en tressant vos fils. En réalisant, comme pour les cheveux des tresses à trois fils ou quatre fils. Vous connaissez la technique: dessus, dessous, etc…. 

Sans noeuds, sans tressage... Le wrap
Sans noeuds, sans tressage... Le wrap © Radio France - Chrystelle GUY

Et pour vos bracelets brésiliens,  vous pouvez aussi faire des wraps. En gros : on enroule un fil mobile autour d'un groupe de fils fixe. Ça c'est pour le wrap simple. Prenez 4 fils d'un mètre 40 que vous pliez en deux et nouez pour obtenir une boucle. Ensuite, dans le groupe de fils obtenus, vous en choisissez un que vous venez enrouler autour des autres, en serrant bien et en veillant à ne pas chevaucher les enroulements. Au bout de quelques tours, vous faites glissez vers le haut en tenant bien fermement la base de vos enroulements. Puis vous choisissez un autre fil pour faire de même. Votre premier fil mobile devient fixe. Vous répétez l'opération autant de fois que vous voulez de bandes de couleur puis vous nouez solidement à la fin. 

Des wraps un peu plus élaborés
Des wraps un peu plus élaborés © Getty - Flavio Edreira/EyeEm

Voilà pour quelques techniques de base mais vous verrez demain, il y en a des tas d'autres et notamment une technique très à la mode en ce moment pour fabriquer des bracelets d'amitié. Alors à demain et en attendant, nouez bien!

Choix de la station

À venir dansDanssecondess