Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Pêche - Chasse

Encore beaucoup de monde au Salon de la pêche de Cournon

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Le Salon de la pêche, qui se tient à Cournon jusqu'à dimanche soir, a encore fait halle comble. On devrait atteindre, voire dépasser, le total de 26000 spectateurs de l'an passé.

Le CNPL devrait s'approcher, voire dépasser, des 26000 visiteurs, encore cette année.
Le CNPL devrait s'approcher, voire dépasser, des 26000 visiteurs, encore cette année. © Radio France - Léo Corcos

Des nouveaux hors-bords par ci, des cannes à pêche dernier cri par là, des démonstrations, et même un village de YouTubeurs ! C'est la promesse du Carrefour National Pêche et Loisirs (CNPL), qui a lieu actuellement à la Grande Halle de Cournon, pour sa 31e édition. Tout, vous saurez tout sur la pêche, pour apprentis comme pour initiés, au travers des 160 exposants présents sur le salon et des 30 fédérations dans la France entière.

Nombreux sont les modèles de hors-bord pour pêcher. - Radio France
Nombreux sont les modèles de hors-bord pour pêcher. © Radio France - Léo Corcos
Nombreux sont aussi les modèles de canne à pêche. - Radio France
Nombreux sont aussi les modèles de canne à pêche. © Radio France - Léo Corcos
Des démonstrations pour devenir un vrai pro. - Radio France
Des démonstrations pour devenir un vrai pro. © Radio France - Léo Corcos

Particularité du salon, son espace dédié aux YouTubeurs, dont la communauté est importante. Prenez Aminiakk, par exemple, qui culmine à 98 millions d'abonnés. "Et encore, aux Etats-Unis, on peut facilement avoir des chaînes à un million d'abonnés", précise-t-il. De 7 à 77 ans, ils sont nombreux à se presser pour obtenir dédicaces et photos. 

Nombreuse est la communauté YouTube fishing. - Radio France
Nombreuse est la communauté YouTube fishing. © Radio France - Léo Corcos

Florian, qui co-gère la chaîne Fishxplorer, a 38 ans. Il a commencé à pêcher avec son grand-père, à l'âge de 8 ans. "C'est aussi pour ça qu'on est là : pour aider à démocratiser la pratique et ouvrir les mentalités des gens. Et si on veut faire bouger des choses, il faut le faire soi-même, car les gens ne le feront pas forcément. Et des salons comme celui-là sont la preuve qu'il y a toute une communauté qui veut sensibiliser à un public plus large. Nous, sur YouTube, on est complémentaire des écoles de pêche, on apporte une touche plus fun." Pour lui, YouTube est un "accélérateur" pour transmettre ce qu'il a appris. "Pour transmettre aujourd'hui, il faut les moyens d'aujourd'hui, et ce sont les réseaux sociaux. Les jeunes sont demandeurs, on arrive à communiquer plus rapidement ce qu'on veut transmettre."

C'est en voyant cela qu'Aminiakk aimerait que l'on popularise encore plus la pratique de la pêche. "Il faut que la pêche soit visible sur une chaîne non-cryptée par exemple. Sur YouTube, on retrouve surtout des passionnés. Une personne lambda ne cherchera pas forcément "pêche" sur sa barre de recherche. Les jeunes sont branchés YouTube avant d'être branché pêche. C'est en tombant sur nos vidéos qu'ils s'intéressent."

Avec des effectifs stabilisés au dessus de 1,4 millions de pêcheurs c’est la deuxième fédération sportive de France en nombre d’adhérents, l’activité pêche de loisir est ainsi évaluée à plus de 2 milliards d’euros en production totale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu