Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Conseils pratiques
DOSSIER : France Bleu vous souhaite un joyeux Noël 2019

Cinq astuces écolo pour un Noël "zéro déchet"

-
Par , France Bleu

Les fêtes de Noël riment souvent avec gaspillage, excès et surconsommation. Pour réduire nos déchets à l'occasion des fêtes de fin d'année, il existe pourtant des solutions simples, économes et faciles à appliquer. Découvrez nos cinq astuces pratiques pour un Noël "zéro déchet".

Paris, France

S'il y a bien une période de l'année au cours de laquelle on oublie nos bons réflexes, c'est bien la période des fêtes de fin de d'année.  Avec le temps, cette fête familiale est devenue un rendez-vous phare de la surconsommation qui n'a rien à envier au Black Friday.

On achète des sapins qu'on décore avec amour avant de le jeter. On abuse des papiers d'emballage qui finiront à la poubelle dès l'ouverture de nombreux cadeaux. On se réjouit au cours de longs repas en famille dans lesquels s'enchaînent petit-fours, plats de viande et desserts caloriques.

Il existe pourtant des solutions simples, pratiques et concrètes pour réduire notre production de déchets et l'impact environnemental de nos achats lors des fêtes de Noël. Découvrez nos cinq astuces concrètes et pratiques pour un Noël "zéro déchet", des astuces qui vous feront, en plus, faire des économies.

La décoration

Chaque année, au moment de Noël, on décime des milliers de sapin qu'on va décorer puis jeter. Pourtant, des alternatives existent. 

La première astuce est de se tourner vers une entreprise qui propose de louer des sapins. On peut ainsi avoir un vrai sapin à décorer dans son salon. Ces arbres seront ensuite récupérés et replantés. Ils ne finiront pas à la déchetterie ou en bois de chauffage. Mieux, ces sapins ne sont pas des arbres coupés, il ne vont donc pas sécher et perdre leurs aiguilles dans votre salon.

Les plus bricoleurs d'entre nous peuvent aussi fabriquer un sapin à partir de bois de récupération et de palettes. Cette décoration toute personnelle est réutilisable d'une année sur l'autre et peut être décorée ou peinte selon vos goûts. Après les fêtes, il suffit de le plier pour la ranger en attendant les prochaines fêtes. Cette astuce demande un peu de temps et un peu d'outillage mais des tutoriels et des démonstrations existent sur Internet pour vous aider à vous lancer. 

Enfin, pour décorer la maison, on peut profiter d'une balade en forêt pour ramasser des pommes de pin. Il suffit alors de les peindre et s'en servir pour décorer son intérieur selon ses goûts. Un solution simple et très économe qui apporte tout de suite un esprit festif. On peut également utiliser du blanc de meudon, un produit naturel qu'on trouve dans les épiceries bio. On peut ainsi dessiner ses propres décorations sur les vitres, à main levée ou avec des pochoirs.

Décoration au blanc de meudon - Radio France
Décoration au blanc de meudon © Radio France - Cédric Dumaine

Le papier cadeau

Concernant les emballages de nos cadeaux, on a tous tendance à utiliser du papier cadeau. C'est un emballage jetable qui va finir à la poubelle dès l'ouverture des paquets et que, bien souvent, on ne recycle pas. Il existe pourtant des alternatives comme les furoshiki. Ce sont de très jolis petits carrés de tissus qu'on va pouvoir réutiliser d'une année sur l'autre. Il suffit de s'en servir pour emballer les cadeaux et de les nouer pour créer un chouette petit paquet.

On n'a pas tous des furoshiki sous la main. On peut alors utiliser une belle boîte qu'on aurait gardé pour l'occasion. 

On peut aussi finalement opter pour un emballage plus brut comme un ancien colis ou du papier journal qu'on pourra peindre ou décorer pour lui donner un aspect plus festif.

En complément, la chronique Et si on tentait un Noël zéro déchet ? à écouter sur notre site

Le choix des cadeaux

Lors des réunions de famille, il y a souvent énormément de personnes à qui il faut offrir des cadeaux. Dès lors, la quantité remplace la qualité et on se retrouve à acheter de nombreuses babioles pour pouvoir apporter un petit quelque chose à tout le monde. 

Notre astuce consiste à mettre en place un secret santa.  En amont des fêtes de Noël, on tire tous au sort le nom d'un membre de la famille dont on sera responsable. C'est à nous et à nous seul d'offrir un cadeau à la personne qui nous aura été attribuée. On se concentre alors sur un seul cadeau par personne mais le résultat est un cadeau mieux choisi et personnalisé. On peut alors réduire l'impact environnemental de nos achats de Noël tout en faisant vraiment plaisir à nos proches.

Les achats des cadeaux

Pour aller plus loin, on peut également réfléchir à la manière dont on achète les cadeaux qu'on va offrir. Le principal problème des objets neufs est que leur production épuise les ressources naturelles. L'achat d'objets reconditionnés ou d'occasion permet de limiter cet impact tout en faisant des économies. 

Envie de quelques idées et solutions ?

Si on cherche à offrir un cadeau technologique comme une tablette ou un smartphone, on peut l'acheter sur Back Market qui reconditionne toutes sortes de produits numériques et les propose à un prix inférieur à celui du neuf.

Si on cherche à offrir le nouveau jouet en plastique à la mode, on peut se tourner vers le site Rejoué qui répare et remet sur le marché des milliers de jouets chaque année.

Si on cherche à offrir des vêtements, il peut être intéressant de jeter un œil sur Vinted qui est un site sur lequel des particuliers revendent des vêtements comme neufs qu'ils ne veulent plus porter.

Enfin, si vous manquez d'idées, le site Rien De Neuf propose de recenser des solutions alternatives à l'achat de produits neufs.

Le repas de fête

En moyenne, un français gaspille 62 kilos de nourriture par an. C'est encore plus vrai pendant les fêtes de fin d'année. Evidemment, nous avons des solutions simples et économes à ces gaspillages. On peut commencer évidement par mieux prévoir les quantités de nourriture qui vont être consommées, quitte à aller au marché le matin même si on s’aperçoit finalement qu'on est sous-estimé les quantités.

Dans le cas contraire, s'il y a des restes après le repas, le bon réflexe peut être d'en faire des bocaux de nourriture qu'on peut congeler et consommer plus tard dans l'année. On peut dès lors s'offrir un petit morceau de réveillon au cœur de la grisaille de l'hiver.

Pour limiter notre consommation de viande, on pourrait goûter le faux foie gras qu'on trouve dans les magasins bio. Le goût de ce faux foie gras est particulièrement surprenant tant il se rapproche du produit original.

Pour finir, on peut réfléchir au choix des menus. 

Il est de coutume de consommer des fruits de mer ou des escargots sans aucun respect de la saisonnalité du produit. On peut également choisir de ne garder qu'une seule pièce de viande qu'on réservera pour le plat principal. L'idéal est alors d'aller la chercher chez son boucher qui propose souvent une viande de meilleure qualité que celle qu'on peut trouver en supermarché. On peut même apporter ses propres contenants chez le boucher pour limiter les emballages de la viande.

Remerciements : La Maison du Zéro Déchet, 3 Rue Charles Nodier, 75018 Paris. lamaisonduzerodechet.org

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu